Connect with us

10 M€ pour relancer la Vienne

département vienne

Actualité

10 M€ pour relancer la Vienne

La semaine dernière, le conseil départemental de la Vienne a acté son plan de relance et de soutien.

Le conseil départemental de la Vienne a passé en revue les différentes actions mises en place pour son plan de relance et de soutien : insertion, culture, collèges, routes, tourisme, sport … Ainsi, pour apporter de l’activité aux entreprises, le Département a décidé de mettre en place une enveloppe spéciale de 3,5  M€ pour financer les projets des communes. Le dispositif Activ’ Flash (Accompagnement des communes et des territoires pour l’investissement dans la Vienne) concerne les travaux d’urgence sur les bâtiments communaux, l’amélioration du cadre de l’environnement et du cadre de vie. Seule obligation, les travaux doivent être programmés avant fin décembre. Dans le même ordre d’idée, grâce à un redéploiement des crédits non utilisés, un programme spécial Grosses réparations sur les routes est engagé pour une enveloppe de 3,1 M€. Pour soutenir l’activité touristique, le conseil a décidé de mettre 550 000 € sur la table (lire Attirer les touristes en Vienne). 

Pour marquer son soutien aux personnel soignant, la Vienne a voté un chèque Merci de 500 €. Il sera attribué aux salariés intervenant auprès des personnes âgées pour le compte des Services d’aide et d’accompagnement à domicile. Ainsi qu’aux accueillants familiaux du secteur de l’enfance. Au total, 669 000  € seront dédiés à cette action. 

Le conseil a également voté une aide de 500 € à destination des chefs d’entreprise non-salariés, indépendants et micro-entrepreneurs, dont les activités ont fait l’objet d’une fermeture administrative (commerces non-alimentaires, restaurants, activités culturelles et sportives, événementiel …). La demande est à faire en ligne sur lavienne86.fr

Le Département, en charge du RSA, autorise les bénéficiaires à cumuler leur allocation et un revenu d’emploi saisonnier agricole. 100 000 euros ont également été fléché en direction des épiceries solidaire du territoire pour leur permettre de procéder à des achats, ainsi qu’à l’attention des associations caritatives. Le conseil départemental a décidé de consacrer 70 000 euros à la culture et à la reprise d’activité en assouplissant les critères du dispositif d’Aide à la diffusion culturelle. Ainsi, en redéployant les crédits, au total près de 10 M€ seront consacrées aux actions de ce plan de relance.

Réaction
Le groupe des élus de gauche au conseil départemental de la Vienne aurait souhaité que le plan de relance aille plus loin sur certaines de ses mesures. « Nous sommes dans une opposition constructive, souligne Sandrine Martin. Nous continuons de faire des propositions, mais c’est difficile quand le plan est déjà entièrement ficelé … Une crise économique et sociale va arriver et le Département est en première ligne sur la partie sociale. Dire merci, c’est bien, mais ce n’est pas tout. Nous pensions qu’il y aurait plus d’éléments structurels dans ce plan, pour l’instant, il n’y a pas de changements … Comment peut-on répondre à cette crise ? Sur les salariés de l’aide à domicile par exemple, ils souhaitent avant tout que leurs métiers soient revalorisés. Des dotations supplémentaires aux associations auraient pu être votées. » Pour le groupe, c’est la même chose sur l’aide aux chefs d’entreprises non-salariés. « Nous sommes favorables à cette aide, mais pourquoi par contre exclure les plus faibles revenus et notamment les bénéficiaires du RSA. » Sur le soutien au tourisme, pour eux, le dispositif aurait pu se combiner avec celui de la Région au profit des familles. « Les chèques auraient pu être cumulatifs et permettre à des familles qui ne partent habituellement pas en vacances de sauter le pas. Il était possible d’allier social et tourisme de proximité. » Le groupe aurait également souhaité un effort plus marqué sur les jeunes ou les familles monoparentales. « C’est le cas également pour Activ’ où il y aurait pu y avoir une bonification aux projets favorisant la transition énergétique, mais une fois de plus structurellement, rien ne change. »

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Actualité

En haut