en Poitou-Charentes

  • Les CCI dans le collimateur de l’Etat

    D’un côté le gouvernement reproche aux CCI de rouler sur l’or, de l’autre, les CCI crient au démantèlement de l’économie sur les territoires. Mais pourquoi tant d’incompréhensions ?

  • Comment se porte la santé en région ?

    Le nouveau directeur de l’Agence régionale de santé a souhaité faire le point sur la situation en région après quatre années d’actions et de réflexions.

  • Une maison commune université-entreprises

    L’Union des industries et des métiers de la métallurgie de la Vienne et l’université de Poitiers ont décidé de s’unir pour créer une maison commune sur la Technopole du Futuroscope.

  • Delphine Lechat est la nouvelle et 7e présidente du SPN

    Elle est connue pour son talent créatif au sein de son entreprise Hippocampe Studio et depuis 2009, Delphine Lechat est très investie auprès du cluster numérique, le SPN.

  • Le bâtiment voit rouge

    Le président de la fédération française du bâtiment dans la Vienne tire la sonnette d’alarme. Le secteur ne s’est jamais porté aussi mal.

  • Cinq entrepreneurs à la conquête de Houston

    Du rêve à la réalité, ce n’est qu’une question de volonté. Serli, Sensix, 16 Carnot, Einden Studio et Euroslot ont franchi le pas et rencontré pendant trois jours de futurs partenaires.

  • Et si le Poitou-Charentes devenait une mini Silicon Valley ?

    A défaut d’avoir une grande métropole, le Poitou-Charentes compte sur ses nombreux talents numériques pour devenir, un jour, une terre de références.

  • Direction l’Argentine pour les biotechnologies

    Suite à un appel d’offres du ministère des affaires étrangères, Grand Poitiers a emmené une délégation de chercheurs et de chefs d’entreprise du secteur biomédical, à Santa Fe.

  • La Poste prête aux collectivités

    Depuis un an, le groupe La Poste a mis en place une offre dédiée aux collectivités. Prêts à court ou long terme, il accompagne les acteurs publics dans leurs investissements.

  • Pour une grande région avec l’Aquitaine

    Les présidents des conseils généraux de la région refusent en bloc le mariage avec le Centre et le Limousin. Préférant se tourner vers le sud, ils ont signé une convention en ce sens.