Agnès Dione veut des départs plus doux

Publié le 29 août 2019 | Actualité / Portrait / Une

Payant

accme

Par son expérience, elle sait que les départs sont douloureux, mais pour apporter une touche de douceur et de personnalisation, Agnès Dione a lancé en juillet dernier Accmé, une activité atypique qui propose de l’accompagnement, mais surtout la commercialisation de cercueils en cellulose.

Agnès Dione a la douceur incarnée en elle. La fin de vie, elle connaît. Elle accompagne depuis de nombreuses années des personnes vers le grand départ. D’abord employée en maison de retraite où elle a travaillé de nuit pendant plus de 10 ans, Agnès Dione était lassée de ce rythme effréné. Elle décide de retourner à ses premières amours, la coiffure, et ouvre un salon à Poitiers. Mais, l’appel de l’autre était plus fort. « J’ai toujours aimé aider les personnes et j’avais envie de faire plus pour les gens. J’ai alors fermé ma boutique pour me former en tant qu’aide-soignante. » Une fois diplômée, elle rejoint l’association des gardes malades du Poitou. « Je me suis souvent occupée de personnes en fin de vie, nous en avons quelques centenaires en Vienne. Nous avons organisé de beaux accompagnements et de jolis départs, plus humains, plus personnels. » Toujours passionnée par son métier, elle est à nouveau bloquée dans cet engrenage. « J’aimais beaucoup ce métier, mais le travail de nuit devenait de plus en plus récurrent et je ne pouvais plus suivre physiquement. J’ai alors décidé de quitter ce métier qui me plaisait beaucoup pour me former comme conseillère funéraire. » Fin 2017, elle obtient son diplôme et commence à travailler pour différentes pompes funèbres, mais elle ne s’épanouit pas dans ce secteur. « J’étais une commerciale, je devais absolument vendre alors que je voulais juste aider les gens à organiser un beau départ. Ce n’était pas fait pour moi alors j’ai réfléchi à une alternative. » En parallèle, Agnès Dione a été interpellée par une demande de plus en plus croissante sur les cercueils en carton.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management