Connect with us

Agrilocal met en contact producteurs et cuisiniers

fleac

Actualité

Agrilocal met en contact producteurs et cuisiniers

Le Département de la Vienne souhaite valoriser la production agricole locale dans la restauration collective, notamment dans les collèges. Ainsi en partenariat avec la chambre d’agriculture de la Vienne, la plate-forme Agrilocal86 a été mise en place.

agrilocal

Le Département de la Vienne souhaite valoriser la production agricole locale dans la restauration collective, notamment dans les collèges. Ainsi en partenariat avec la chambre d’agriculture de la Vienne, la plate-forme Agrilocal86 a été mise en place. Depuis quelques semaines, elle reçoit les premiers appels d’offre. « L’objectif est à la fois de soutenir notre agriculture et de développer la consommation locale », souligne Benoît Prinçay, élu référent en charge du dossier. Dans son rayon d’action, le Département a en charge 34  collèges qui servent deux millions de repas par an à 200 000 élèves. « Notre souhait est d’aller chercher les produits au plus près pour réaliser ses repas et de supprimer les intermédiaires. » Le Département a donc choisi d’adhérer à la plate-forme AgriLocal. « Elle met en relation les producteurs et les acheteurs. Nous allons y aller progressivement. Huit collèges ont été choisis pour commencer. » Si le seul objectif est de faire progresser la part de produits locaux dans les repas, dans des expériences similaires, la barre des 40 % a été atteinte en trois ans. La Vienne part de 5 % (hors pain).

« C’est un changement global des pratiques en cuisines. Il y a aussi un travail sur la saisonnalité, sur le gaspillage alimentaire à mener. » L’accompagnement des producteurs sera réalisé par la chambre d’agriculture. « Cette plate-forme est un outil pour accéder à ce type de marché, explique Dominique Marchand, le président de la chambre consulaire. Il faut maintenant organiser les choses. Il y a du potentiel. La logistique sera par exemple un problème à prendre en compte, ainsi que la présentation des produits. C’est un travail de plusieurs années. » Une trentaine de producteurs ont déjà reçu une formation spécifique pour utiliser cet outil. D’autres structures pourront au fur et à mesure intégrer la plate-forme, qu’elles soient publiques comme les restaurants des ehpad, ou privés comme le Futuroscope ou encore de Center Parcs.

Mathilde Wojylac

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut