Amarande transforme les textiles en toiles

Publié le 18 avril 2017 | Entreprises

Amarande

Basée à Lussac-les-Chateaux, la discrète société Amarande a bénéficié de l’accompagnement du Pôle des éco-industries et vient de s’équiper d’un nouveau four qui devrait lui permettre de prétendre à de nouveaux marchés.

La société Amarande vient d’investir dans un nouveau four, permettant de proposer de nouveaux produits à ses clients. Aujourd’hui, les ateliers fabriquent notamment des textiles destinés à l’aménagement des espaces verts, l’horticulture et l’arboriculture. Ces feutres servent de paillage pour les plantations et permettent une meilleure irrigation ou de lutter contre l’érosion, tout en étant biodégradables. Ainsi, les produits d’Amarande ont par exemple été posés sur les pentes du sillon, les tallus de la ligne à grande vitesse Tours-Bordeaux. Ils sont commercialisés par des distributeurs professionnels spécialisés.

Literie et isolation

Mais, la société produit également des feutres pour la literie, l’ameublement et l’isolation. A partir de fibres naturelles de coton, lin, laine, chanvre … qu’elle effiloche, mélange et enchevêtre, elle crée des feutres et tissus à la demande. « Nous faisons notre recette en mélangeant les différentes fibres pour arriver à ce que souhaite le client », explique Pierre Vaubourdolle, le gérant. Les fibres proviennent également du recyclage de sacs de jute (destinés à transporter le café ou le cacao).

Grâce à son nouveau four et à un nouveau procédé que la société met en place, elle peut désormais à partir de chutes de mousses pour matelas ressortir une nouvelle plaque. Les chutes sont effilochées, disposées, passées au four et ainsi thermoliées, une nouvelle mousse pour de la literie ressort. « Je suis en train de rencontrer des usines qui ont des chutes dans leur production pour voir comment les réintégrer dans leur production. Nous pouvons recycler beaucoup de choses, mais après il faut savoir comment les valoriser au mieux. »

Amarande existe depuis 1995 et s’est toujours développé prudemment, à partir de ses savoir-faire. Ancienne filiale du groupe Duvivier, Pierre Vaudourdolle, ancien cadre de l’entreprise et son associé ont repris l’entreprise à sa liquidation. Basée à Lussac-les-Châteaux, la société emploie aujourd’hui 16 salariés.

Le soutien du Pôle

Ce nouveau four est un investissement important pour l’entreprise. « Le Pôle des éco-industries m’a aidé à construire et déposer un dossier pour avoir une aide du Feder (fonds européen de développement régional). J’ai ainsi accès à des compétences, un réseau, un appui qui ne sont pas négligeables quand on est tout seul. Je n’ai pas beaucoup de temps et eux m’apportent les compétences dont j’ai besoin. C’est une équipe jeune, agréable. C’est un bon accompagnement pour moi. » Amarande a d’abord pris contact avec le Pôle à travers un diagnostic sur sa consommation électrique. « Ils m’ont apporté leur expertise et m’ont permis de renégocier mes contrats. J’ai ainsi fait des économies. C’est important pour une petite PME comme la nôtre. »

M. W.

Amarande

Partenaire : Inovis asset management