Connect with us

Année de rénovations pour Ekidom

Actualité

Année de rénovations pour Ekidom

Après une année 2019 où de nombreuses études ont été réalisées, 2020 sera celle de la construction pour Ekidom. En s’appuyant sur son plan stratégique de patrimoine et son plan prévisionnel d’entretien, le bailleur social de Grand Poitiers se prépare à différents défis.

ekidom poitiers

Après une année 2019 où de nombreuses études ont été réalisées, 2020 sera celle de la construction pour Ekidom. En s’appuyant sur son plan stratégique de patrimoine et son plan prévisionnel d’entretien, le bailleur social de Grand Poitiers se prépare à différents défis : le nouveau modèle économique du logement social, le vieillissement de la population, la précarité des locataires entrants ou encore les incivilités.

« La loi de 2018 et les regroupements imposés ont donné lieu à de profonds bouleversements dans le domaine du logement social, relève Daniel Hofnung, président d’Ekidom. Si la diminution des aides au logement a été lissée sur deux ans, cela signifie quand même une augmentation de l’endettement des organismes HLM et reporter le problème sur le moyen et long terme. » Face à ces nouvelles contraintes, le bailleur a adapté et revu ses prévisions. « C’est 25 millions d’euros en moins investis sur les dix ans à venir et 640  logements qui ne seront pas réhabilités. Pourtant, l’enjeu pour nous est bien de rénover dans les meilleurs délais. »

Rénovations et constructions

En 2020, 588 logements seront rénovés dont 316 dans le cadre du démarrage du Nouveau plan de rénovation urbaine (NPNRU) sur les Couronneries. Ainsi, 64 millions d’euros vont être investis sur cinq ans pour sa requalification. Dans les premiers coups de pioche donnés, les trois Tours Roses de 12 étages seront les premières impactées (rénovation thermique, réfection des parties communes, intérieurs refaits  …). A partir de fin janvier, 192  logements seront rénovés pour 9,5 M€. Le deuxième chantier est celui de la résidence Schuman qui sera coupée en deux. Sur 124 logements actuellement, il en restera 93 avec une révision des typologies pour créer des T1 et T2. Des ascenseurs seront mis en place. Le coût total de l’opération est de 10 M€. Autour des cheminements doux seront créés.

Retrouvez la suite de l’article dans le n°3 d’Info-éco 2.0 du 16 janvier 2020.

More in Actualité

En haut