ArbréSo offre le plein de sensations !

Publié le 27 juillet 2018 | Actualité / en Poitou-Charentes / Loisirs et détente / Une

arbréso

Adresse incontournable depuis 26  ans pour le saut à l’élastique sur le viaduc de l’Isle Jourdain, ArbréSo a multiplié ses activités pour offrir de belles aventures à sensations en famille ou entre amis. Pour la rédaction d’Info-éco, l’élue en charge du tourisme de la Vienne, Isabelle Barreau s’est prêtée au jeu du « J’ai testé pour vous » la grande tyrolienne au dessus de la Vienne !

Au sud de la Vienne, dans un écrin de verdure, au milieu de l’eau se dresse le majestueux viaduc de l’Isle-Jourdain. Ce site unique offre une multitude d’activités dont  celles proposées par Franck Montil, gérant d’ArbréSo, installés depuis 26 ans sur l’ouvrage. Passionné de sensations fortes, il fait partie des premiers Français à avoir sauté à l’élastique en compétition en 1987. Mordu par ce sport, il décide d’en faire sa propre activité. Depuis il a ouvert d’autres sites en France, mais lui n’a pas quitté le viaduc de l’Isle-Jourdain. Quelques années plus tard, l’accrobranche est venu se greffer au saut. « Nous avions l’espace pour offrir d’autres terrains de jeux aux enfants et aux familles et l’envie d’offrir une nouvelle offre atypique.  » Alors, dans le respect de l’environnement ArbréSo a lancé deux grands parcours d’accrobranches autour du viaduc et du Vigeant, au total plus de 75 ateliers sont proposés pour les petits comme les grands. Et depuis deux ans, deux tyroliennes géantes de 505  m et 202 m installées au dessus de la Vienne viennent compléter l’offre déjà riche en émotions !

Un test grandeur nature

N’est-il pas préférable de savoir de quoi nous parlons ? Isabelle Barreau, élue au Département, a décidé de découvrir les sites insolites de la Vienne afin d’en révéler les pépites. Et pour le coup, ArbréSo l’a décoiffée. Légèrement apeurée par la hauteur et longueur du câble, Isabelle Barreau a choisi de vaincre ses craintes et de se lancer. Petit test de manipulation des mousquetons, l’élue est prête à décoller. Equipée d’un baudrier, elle suit avec attention les instructions de sécurité du moniteur. Installée sur la plateforme à 4,5  m de hauteur, Isabelle Barreau se lance, un léger cri s’échappe, elle s’éloigne sous le pont. « J’ai eu peur, je pense que je n’ai pas profité du paysage, je n’ai pas assez ouvert les yeux, mais je veux bien recommencer ! » Il suffit de demander, Franck Montil et son associé Romain Lestiou se prêtent aussi au jeu et avaient réservé une seconde ligne qui cette fois traverse la Vienne sur la largeur. « Là, c’était génial, j’ai vraiment apprécié la sensation de vol, le décor, les odeurs, tous les ingrédients sont réunis pour créer l’émotion. » Enchantée de sa seconde descente, Isabelle Barreau est ravie de découvrir de nouveaux sites. « Il est important pour nous de valoriser les autres activités touristiques qui rayonnement autour du Futuroscope. » Et Franck Montil et son associé partagent l’idée. « Nous aimerions que ce site grandisse davantage, nous invitons toutes les bonnes idées à nous rejoindre autour de la Vienne, il a un véritable potentiel de développement. » En attendant de futurs voisins, ArbréSo prévoit l’installation d’une balançoire élastique ou catapulte, encore du haut vol en perpective !

L. D. A.

Plus d’infos sur : www.arbreso.com.

arbréso

Partenaire : Inovis asset management