Asman Technology réinvente la surveillance aérienne

Publié le 5 juillet 2019 | Entreprises / Une

Payant

asman technology

Le 53e Salon du Bourget est une réussite pour cette société spécialisée dans la surveillance aérienne et la mise en réseau. De nouveaux partenariats ont été signés et les perspectives sont prometteuses.

Sur le tarmac du Salon du Bourget, Asman Technology exposait fièrement son nouveau drone, Phaeton  200. Dans le domaine de la surveillance et de la photographie aériennes, la société développe ses propres solutions.

Arrivé à Pons en 2016 à l’occasion d’un contrat avec Fort Boyard, son dirigeant Eric Matysiak a décidé de s’y implanter définitivement. Asman Technology s’occupait alors de la transmission vidéo sans fil des émissions, vers une station mobile à terre. « L’une des clauses du contrat était d’être à proximité immédiate du site pour pouvoir réagir très rapidement en cas de coupure ou de problème », explique Dominique Désveaux, directeur régional. L’équipe se structure petit à petit. La société est également chargée de la retransmission du Tour de France. « Ce sont des solutions qui n’ont pas le droit de tomber en panne. »

Fruit de 20 ans d’expérience, l’entreprise a misé sur la transmission d’images et l’électronique embarquée, tout en abandonnant la télévision pour se tourner vers les entreprises et la défense.

asman technology

Asman Technology propose ainsi toute une gamme de solutions pour communiquer dans des environnements hostiles. Disposant d’un bureau d’études, la société développe une solution propre aux besoins du client et peut l’intégrer dans un avion, un drone ou un hélicoptère. En face, elle peut déployer toute une gamme de stations au sol pour établir des liaisons air-terre-mer. Les applications sont multiples. Il peut ainsi s’agir de lutter contre la déforestation, la surpêche ou les incendies, de recherche de sites archéologiques, de soutenir des opérations de sécurité, de surveiller de sites sensibles …

Asman Technology a également développé ses propres outils. Le Arla 600 est un aéronef équipé de capteurs performants. « Il peut ainsi réaliser des prises de vue en très haute définition. Ces images servent ensuite par exemple à établir le cadastre d’un territoire en permettant de délimiter au plus près les parcelles. Nous nous appuyons sur un réseau de pilotes pour effectuer ces différentes missions aériennes. » Ainsi, Asman Technology couvre déjà le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo et le Niger.

La société a aussi une nouvelle corde à son arc avec son drone, le Phaeton 200, idéal pour des opérations au large, sur des zones tendues.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management