Connect with us

Autrement cake : du George V à notre assiette

autrement cake sophie plisson

Entreprises

Autrement cake : du George V à notre assiette

Sophie Plisson ouvrira son entreprise de gâteaux individuels baptisée « Autrement cake » début décembre, à Saint-Sauveur-d’Aunis.

autrement cake sophie plisson

Sophie Plisson ouvrira son entreprise de gâteaux individuels baptisée « Autrement cake » début décembre, à Saint-Sauveur-d’Aunis.

Quatorze ans passés dans les cuisines de l’hôtel George V, en pâtisserie, à confectionner toutes sortes de cakes les plus fins. Sophie Plisson a été formée à bonne école.
« J’y suis entrée comme commis et j’en suis ressortie chef de partie. C’était très dur, nous n’avions pas le droit à l’erreur », explique t-elle. Avant cela elle a également évolué dans deux autres hôtels chics de la chaîne Four seasons, également propriétaire du palace parisien et vécu 18 mois à New-York et un an à Toronto (Canada). Toujours à s’occuper des gâteaux individuels, mini cakes, brownies, financiers, madeleines pour garnir les assiettes à dessert du bar, du restaurant, le chariot du thé ou encore les tables de cocktail. Elle en a gardé le savoir-faire.

Cake, financiers, madeleines
Aujourd’hui la native du sud de la Charente-Maritime a choisi de rentrer au pays pour élever ses deux jeunes garçons. Installée à Saint-Sauveur-d’Aunis, elle propose désormais son savoir-faire aux hôtels prestigieux du département mais aussi aux particuliers. Ceux-ci pourront satisfaire leur gourmandise lors du marché du vendredi après-midi sur la place de Verdun de La Rochelle ou bien en passant commande par courriel ou par téléphone. Un site Internet est en construction mais il ne devrait pas être marchand dans un premier temps. Mais pour tout cela il faudra attendre les premiers jours de décembre, lorsque l’activité sera pleinement lancée, c’est-à-dire lorsque elle aura transformé son garage en laboratoire de pâtisserie. « A ce moment-là je proposerai aussi mon pain d’épice de Noël qui sera fabriqué, comme les huit autres gâteaux de ma gamme, à base de produits locaux : farine du moulin de Courçon, beurre de Surgères et fruits du département. » Elle continuera ainsi dans un secteur d’activité pour lequel son BTS en génie culinaire et arts de la table ne la préparait pas exactement. « Mais j’ai toujours été passionnée par la pâtisserie », glisse t-elle. Cela explique son engouement pour ce qu’elle appelle les « gâteaux de voyage », emballés individuellement, « que l’on peut facilement manger au petit déjeuner ou debout » et qui sont excellents, croyez-nous.
O. G.

 

More in Entreprises

En haut