Aymeric Duthoit, l’amour du savoir-faire français

Publié le 29 juillet 2019 | Actualité / Portrait / Une

Payant

duthoit

Depuis trois ans, Aymeric Duthoit a repris les rênes de la Maison Duvivier Canapés. Amoureux du savoir-faire français, il a trouvé en cette entreprise l’excellence artisanale associée à la richesse des matières et il souhaite désormais l’exporter à l’international.

Le made in France, le savoir-faire reconnu à l’échelle internationale ont toujours séduit Aymeric Duthoit aujourd’hui, CEO de la Maison Duvivier Canapés à Usson-du-Poitou dans la Vienne. Après ses études de commerce, il a fait ses armes dans le mobilier de bureau, d’abord chez Roneo comme commercial, puis pendant quatre ans à la direction générale chez Steelcase dont deux ans à Lisbonne. Dans la foulée, on lui propose le Brésil, mais les attentats du World Trade Center, le 11 septembre 2001, le retiennent de partir. « Nos enfants étaient en bas âge. Avec mon épouse, nous nous demandions dans quel monde nous allions basculer, nous ne nous sentions pas de partir sur ce continent. Par chance une nouvelle opportunité s’est présentée à moi. » En 2001, il quitte la région parisienne pour rejoindre le groupe Bénéteau en Vendée. Pendant 8 ans, il va être à la tête de O’Hara et IRM, les mobile-homes, puis, il rejoint la direction générale à la Division Habitat. « Nous commercialisions des maisons à ossature bois. C’était une belle expérience, mais après 15 ans chez Bénéteau, je me suis dit qu’il était temps de réaliser mon rêve d’enfant. Les nôtres étaient en fin d’études, j’étais dans la cinquantaine, je me suis dit, si tu ne deviens pas chef d’entreprise maintenant, tu le regretteras ! Alors j’ai commencé à chercher une entreprise française avec des savoir-faire spécifiques. »

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management