Connect with us

Beer Bergman, précurseure du web

beer bergman

Actualité

Beer Bergman, précurseure du web

Originaire des Pays-Bas, Beer Bergman a souhaité « vivre comme Dieu en France ». Artiste de formation, elle s’est découvert une passion pour le web dès son arrivée dans le pays Mellois dans les années 90.

beer bergman

Originaire des Pays-Bas, Beer Bergman a souhaité « vivre comme Dieu en France ». Artiste de formation, elle s’est découvert une passion pour le web dès son arrivée dans le pays Mellois dans les années 90.

Néerlandaise d’origine, Beer Bergman est une geek artiste. Autodidacte et curieuse, elle s’est formée au web sur le tard. Elle a étudié les Beaux Arts à Amsterdam puis à Los Angeles. « Je voulais suivre le courant de mes artistes peintres préférés, tels Kline ou Gorky. J’aime l’abstrait, les lignes qui créent des connexions. » De retour dans son pays natal, elle décide avec son époux de venir s’installer dans le Poitou pour « vivre comme Dieu en France. C’est une expression néerlandaise », sourit-elle. Le pays Mellois sera sa terre d’accueil, elle achète trois gîtes et un petit terrain de camping.

La révélation du web 2.0

« Au début des années 90, j’étais la seule à avoir un fax, même la mairie venait chez moi pour faxer ! Alors quand une entreprise est venue me démarcher pour travailler dans le web, j’ai tout de suite été connectée. Mais, son projet ne me plaisait pas. Je me suis donné cinq semaines de réflexion et je suis partie à Amsterdam. » Là-bas, elle apprend l’usage de différents logiciels, Photoshop, XPress, Illustrator, découvre le html. « J’ai été séduite par la technologie, je trouvais cela fantastique car je mesurais tout le potentiel qu’il y avait derrière. »

Formée, elle revient en France et crée son premier portail internet lepaysmellois.com, site sur la vie locale traduit en trois langues. « Nous avons réalisé plus de 800  pages et nous avions 23  000  visiteurs uniques par mois. » Forte de ses nouvelles compétences, elle fonde l’entreprise Quixys France spécialisée dans l’enregistrement de noms de domaine et l’hébergement de sites internet.

Elle la ferme en 2011 pour se consacrer au conseil et à la formation du numérique avec Bilance. « J’accompagne la transformation digitale, de la stratégie web aux nouvelles formes de management émergentes. La même année, j’ai co-écrit avec 16 autres personnes, dont Jean-François Ruiz, “Réussir avec les réseaux sociaux”. »

Quésaco l’hospitalité digitale ?

C’est en donnant des cours à des professionnels et aux étudiants à Sciences Po que Beer Bergman s’est rendue compte que certaines personnes parlaient du numérique comme une “terra incognita”. « Il m’a semblé intéressant d’explorer le prisme de l’hospitalité sur le digital. Il existe des pratiques connues de tous, respectées, avec des communautés protégées, mais cela n’empêche pas, l’existence de termes comme “supprimer”, “ajouter” des amis sur les réseaux sociaux ou “nettoyer son réseau”. Ce sont des mots qui nous obligent à nous pencher sur cette notion d’hospitalité. » Curieuse et observatrice, elle prépare un nouveau livre sur les transformations et identités numériques.

Lydia De Abreu

A lire : « Bienvenue à l’Hospitalité Digitale – Le nouveau prisme du marketing en ligne », Beer Bergman, chez Kawa Éditions, 2018.

Continue Reading

More in Actualité

Abonnement 1€

Populaire en ce moment

Annonces

En haut