Beer Bergman, précurseure du web

Publié le 7 mars 2019 | Actualité / Portrait

Payant

beer bergman

Originaire des Pays-Bas, Beer Bergman a souhaité « vivre comme Dieu en France ». Artiste de formation, elle s’est découvert une passion pour le web dès son arrivée dans le pays Mellois dans les années 90.

Néerlandaise d’origine, Beer Bergman est une geek artiste. Autodidacte et curieuse, elle s’est formée au web sur le tard. Elle a étudié les Beaux Arts à Amsterdam puis à Los Angeles. « Je voulais suivre le courant de mes artistes peintres préférés, tels Kline ou Gorky. J’aime l’abstrait, les lignes qui créent des connexions. » De retour dans son pays natal, elle décide avec son époux de venir s’installer dans le Poitou pour « vivre comme Dieu en France. C’est une expression néerlandaise », sourit-elle. Le pays Mellois sera sa terre d’accueil, elle achète trois gîtes et un petit terrain de camping.

La révélation du web 2.0

« Au début des années 90, j’étais la seule à avoir un fax, même la mairie venait chez moi pour faxer ! Alors quand une entreprise est venue me démarcher pour travailler dans le web, j’ai tout de suite été connectée. Mais, son projet ne me plaisait pas. Je me suis donné cinq semaines de réflexion et je suis partie à Amsterdam. » Là-bas, elle apprend l’usage de différents logiciels, Photoshop, XPress, Illustrator, découvre le html. « J’ai été séduite par la technologie, je trouvais cela fantastique car je mesurais tout le potentiel qu’il y avait derrière. »

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management