Bequipe, pour la performance des joueurs

Publié le 18 avril 2019 | Entreprises / Une

bequipe

Avec le développement de l’esport, Bequipe souhaite se positionner comme l’équipementier des joueurs en misant sur le confort et la performance. Attirée par la dynamique locale, la start-up s’installe sur Poitiers.

A l’image de ce qui se déroule dans le sport, avec les fournisseurs de baskets, raquettes ou tenues qui développent des produits spécifiques pour les joueurs professionnels, Bequipe se positionne comme l’équipementier des joueurs d’esport. « Tout a commencé en 2014, quand mon ami d’enfance, Hugo m’appelle et me dis : Viens avec moi, on va chauffer les mains des joueurs de jeux vidéos », explique Rémi Colmet-Daage, co-fondateur et directeur général de Bequipe. Les deux acolytes se lancent et développent ainsi Kaliento, un chauffe-main électronique. « La chaleur améliore la dextérité et la performance. Pour cela, de nombreux joueurs utilisent des chaufferettes jetables. Avec Kaliento, nous leur proposons une solution plus pérenne. Nous nous sommes ainsi positionnés sur le confort et la performance des joueurs d’esport. A l’image d’un sportif, un joueur d’esport va se dépasser pour performer. Certes il faut une bonne machine, du bon matériel, mais ce qui fait la différence c’est un physique et un mental. Il doit garder son calmer, sa concentration, s’il veut aller loin et prendre la décision au bon moment. »

Sur cette idée de confort des joueurs, des chaussettes, designées par leurs soins, devraient arriver en septembre. Bequipe devrait sortir prochainement un nouveau site internet rassemblant du matériel et des services destinés à l’esport. Ainsi, il proposerait la vente en ligne du chauffe-mains, mais aussi des vêtements, des straps adaptés au poignet … « Nous voulons amener des solutions pour de meilleures conditions de jeu. Nous sommes à l’écoute de cette communauté, de ce qui pourrait servir plus globalement au confort du joueur. Il y a un double enjeu derrière nos produits : un côté prévention de la santé, comment ne pas se faire mal et de l’autre comment être performant. » Au fur et à mesure, les équipements professionnels se généraliseront au semi-pro, aux amateurs et ainsi au grand public.

bequipe

Un coach intelligent en ligne

Les deux associés travaillent également sur un logiciel de recommandations en temps réel pour optimiser sa position et donc son jeu. « La technologie utiliserait des capteurs que nous avons sur nos téléphones, ordinateurs, montres pour mesurer la fatigue oculaire, l’environnement lumineux ou encore la posture pour ensuite produire des recommandations en temps réel », détaille Rémi Colmet-Daage.

Dans ce développement, ils sont accompagnés par la Technopole Grand Poitiers. « Grâce à eux, nous avons été mis en relation avec les laboratoires de la Chair Sport, Santé et Bien-être, mais aussi le laboratoire Xlim, l’université de Poitiers et le CHU. L’objectif est dans les prochains mois de mener une étude sur 100 joueurs en conditions clinique pour définir les conditions optimales de jeu. » Les résultats leur serviront à construire les recommandations. « L’objectif est d’arriver, au terme de 15 mois de développement, à une solution SaaS (logiciel à la demande). » Une levée de fonds avec le concours de bpifrance devrait également avoir lieu avant la fin de l’année. En s’installant sur Poitiers, elle devrait permettre à Bequipe d’engager six personnes pour le développement de l’outil et six autres dans les mois suivants. « Ce qui nous a plu, c’est la volonté d’avancer, la dynamique du territoire et des acteurs, les opportunités immobilières. »

M. W.

Partenaire : Inovis asset management