Connect with us

Bilan mitigé pour le Grand port de commerce de La Rochelle

port la rochelle

Actualité

Bilan mitigé pour le Grand port de commerce de La Rochelle

Le port de commerce de La  Rochelle-La Pallice a réalisé une bonne année 2019, avec un trafic portuaire de 9  781  268 tonnes, en hausse de 1,5  % par rapport à 2018. Mais celui-ci aurait dû être meilleur.

Le port de commerce de La  Rochelle-La Pallice a réalisé une bonne année 2019, avec un trafic portuaire de 9  781  268 tonnes, en hausse de 1,5  % par rapport à 2018. Mais celui-ci aurait dû être meilleur.

L’année « a été très fortement marquée par les mouvements sociaux de fin d’année qui sont toujours en cours » regrette le président du directoire du Grand port, Michel Puyrazat, qui dénonce « une situation mortifère ». Lassé des grèves, le groupe Thébault, qui fabrique des panneaux de bois contreplaqué près de Niort (350  salariés), a d’ailleurs décidé de faire transiter son bois importé (20  000 tonnes par an) par l’Espagne ou la Belgique plutôt que la France, La Rochelle ou Nantes. 

Produits papetiers en recul

Cela se ressentira sans doute dans le bilan 2020 des produits forestiers et papetiers arrivant en Charente-Maritime, alors qu’ils sont déjà en repli de 23 % en 2019, principalement en raison du recul des volumes de pâte à papier (-190 000 tonnes sur l’ensemble de la filière). Le trafic de produits BTP régresse aussi, de 5  % (1 million de tonnes), mais cela relève de l’épiphénomène au regard d’une croissance des mouvements de + 40 % en une dizaine d’années. 

Mais tous les autres flux manutentionnés à La Rochelle sont en hausse

Retrouvez la suite de l’article dans le n°6 du 06 février 2020.

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Actualité

En haut