Connect with us

Biolo Plantes cherche agriculteurs en bio

biolo plantes

Entreprises

Biolo Plantes cherche agriculteurs en bio

Le GIE Biolo Plantes aromatiques et médicinales (PAM) 17 recherche d’agriculteurs souhaitant passer à la culture bio de plantes aromatiques. Il vise également la distillation d’huiles essentielles.

biolo plantes

Le GIE Biolo Plantes aromatiques et médicinales (PAM) 17 recherche d’agriculteurs souhaitant passer à la culture bio de plantes aromatiques. Il vise également la distillation d’huiles essentielles.

Le Groupement d’intérêt économique Biolo PAM 17, qui regroupe six exploitants, recherche des agriculteurs désireux de basculer dans la culture biologique de plantes aromatiques et médicinales (PAM), thym surtout, mais aussi romarin, origan, camomille, verveine, vigne rouge …

Dans l’idéal, il faudrait que les parcelles soient situées autour de La Rochelle ou Saint-Jean-d’Angély, car le projet du GIE s’inscrit dans la volonté de ces deux communes d’avoir sur leur bassin versant d’eau potable des cultures respectueuses de l’environnement et éviter ainsi d’avoir à trop traiter et filtrer l’eau que l’on boit. La Rochelle, première ville de Charente-Maritime, est ainsi engagée dans le programme régional Re-source depuis 2005, lui-même prolongé par le contrat de territoire jusqu’en 2019. De nouveaux champs convertis au bio entre La Rochelle, Surgères et Rochefort, l’y aiderait. A ce jour, seul 1% de la Surface agricole utile est dédiée au bio …

Marché en développement

Pourtant le marché existe, il tend même à se développer. Le GIE compte déjà dans ses clients des grossistes et des négociants en tisane, en herboristerie ainsi que dans l’industrie de la cosmétique. Mais un contrat a été passé dernièrement avec Léa nature pour lui fournir du thym. La production de lavandin doit également augmenter rapidement. « Dans le sud-est de la France, sa zone de culture traditionnelle, le lavandin (une variété de lavande) est très mal en point et des clients recherchent une aire de production pour suppléer, explique Didier Dorin, principal pilier du GIE avec une quinzaine d’hectares de cultures, sur les 25 que compte le groupement. Il faudrait que notre première récolte ait lieu en 2017. On envisage aussi de planter des immortelles d’Italie. » Un tel développement accélérerait un autre axe de développement économique, dans lequel La Rochelle est prête à s’investir : l’achat d’une unité de distillation, pour produire des huiles essentielles.

O. G.

biolo plantes

Continue Reading

Plus dans Entreprises

En haut