Connect with us

Le boom des livraisons de Noël a débuté pour AJV Express

AJV Express

Entreprises

Le boom des livraisons de Noël a débuté pour AJV Express

Ce mardi, à vingt jours de Noël, ce sont 800 colis qui sont arrivés au petit matin dans les entrepôts d’AJV Express. Ils ne partiront pas tous dans la journée, malgré la mobilisation de la trentaine de chauffeurs employée par la SARL, installée rue des entrepreneurs, à Poitiers.

AJV Express

Ce mardi, à vingt jours de Noël, ce sont 800 colis qui sont arrivés au petit matin dans les entrepôts d’AJV Express. Ils ne partiront pas tous dans la journée, malgré la mobilisation de la trentaine de chauffeurs employée par la SARL, installée rue des entrepreneurs, à Poitiers.

Créée en septembre 2004 par Jean et Valérie Sambou, la société de messagerie et transport poitevine a largement profité ces cinq dernières années de l’explosion du commerce en ligne. Une dizaine de chauffeurs a rejoint la société depuis 2012 et, en décembre, environ un tiers de main d’œuvre en plus est nécessaire pour faire face au boom des colis de Noël. AJV assure un service de messagerie transport en véhicules légers utilitaires de moins de 3,5 t. Ces livraisons se font en provenance d’un centre de tri ou en express entre particuliers et/ou professionnels. « Sur la France et l’Europe, ça peut arriver, mais c’est une activité à la marge et très ponctuelle », explique Valérie Sambou.

Car la grande majorité de l’activité de la société, qui dispose d’une trentaine de véhicules, c’est la messagerie et le transport en sous-traitance pour des clients tels que La Poste (Chronopost), mais aussi les transporteurs de colis privés comme UPS ou TNT. Clients qui, eux-mêmes, ont des contrats d’exclusivité avec des grands groupes comme Amazon ou Groupon, mais ne peuvent pas couvrir tout le territoire. AVJ, qui dispose également d’une annexe à Niort, assure alors la livraison dans un secteur allant de l’ex-Poitou-Charentes à la Vendée.

Un volume qui augmente en permanence

Un métier en plein boom depuis quelques années qui a permis à la société de se développer. Jean et Valérie Sambou sont constamment à la recherche de chauffeurs qualifiés pour compléter leur équipe, mais éprouvent des difficultés à recruter dans la région. Car si le travail ne manque pas, l’exigence à l’arrivée est aussi au rendez-vous.

«  Les gens sont de plus en plus exigeants vis à vis de leur livraison, explique Valérie Sambou. Ils veulent être livrés à temps comme le site où ils ont commandé le leur a promis et même parfois le dimanche. » La responsable regrette un manque de considération vis à vis de la difficulté du métier de chauffeur-livreur. « Cela nécessite un sens de la gestion et une organisation pour être rentable au niveau des horaires et de la distance parcourue. Un chauffeur commence sa journée à 6h30 le matin, prépare sa tournée et finit en rendant des comptes au donneur d’ordres à la fin de la journée. C’est un métier qui est dur et dans lequel on doit éviter retards et insatisfactions. »

Un client d’autant plus exigeant qu’approchent les fêtes d’année. « Tout comme la fête des mères, des grands-mères et les soldes, décembre est un mois très très chargé avec une date butoir qu’il ne faut absolument pas dépasser », assure la responsable.

Mais Valérie Sambou est confiante : le développement du commerce en ligne n’a pas fini de se développer et d’assurer la pérennité de l’activité d’AJV Express. Des projets visant à diversifier les activités et accroître les capacités de livraisons sont d’ailleurs en cours de négociation.

L. A.

Continue Reading

More in Entreprises

En haut