Brice Caillault, l’échange convivial

Publié le 13 septembre 2018 | Actualité / Portrait / Une

Payant

caillault

Le président du club d’entreprises Vivre et Entreprendre, Brice Caillault est sur tous les fronts pour faire connaître l’édition du Salon du savoir-faire. Le Neuvillois aime les rencontres, les échanges et la découverte de nouvelles activités.

A la tête de Caillault Construction depuis 24 ans, le Neuvillois a commencé dans l’entreprise de carrelage de son père par un CAP. Le concours Ouest Terre Cuite et sa place de premier régional poussent Brice Caillault à intégrer le lycée technique de Felletin (Creuse) pour suivre un bac Génie civil. Au concours général des lycées, il sera 3e en génie civil au niveau national. Il poursuit ainsi par un IUT Génie thermique à Poitiers, puis fait son service militaire. A sa sortie, il travaillera chez un pavillonneur pendant six mois, puis dans une entreprise de maçonnerie, six mois également.

En 1994, il crée son entreprise à Neuville-de-Poitou à 25 ans. « Ma famille est dans le bâtiment depuis toujours. Mon grand-père avait une entreprise de plâtrerie-carrelage. Mon père a ensuite créé sa propre entreprise de carrelage. Un an après avoir créé ma société, j’ai intégré celle de mon père à la mienne pour arrive à une quinzaine de personnes. Nous sommes allés jusqu’à 33  employés. Aujourd’hui, Caillault Construction compte une dizaine de salariés. » L’entreprise réalise des petites extensions, mais surtout des travaux techniques et des réparations en assainissement, maçonnerie, couverture et carrelage.

Faire avancer les projets

« Le développement économique local m’a toujours intéressé. » Brice Caillault commence par être conseiller municipal à Neuville, à 18 ans, avec Bernard Champalou. « Je m’engage pour l’intérêt général. J’aime quand ça avance. » Il intègre l’association Vivre et Entreprendre et en devient président en mars 2017.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management