Camif Edition sort de nouvelles collections

Publié le 26 septembre 2019 | Entreprises / Une

camif

Dans le monde du e-commerce Camif.fr a un positionnement résolument différent. Entreprise de vente aux particuliers spécialisée dans l’équipement de la maison, elle a choisi le créneau du durable, du made in France pour combler ses clients. La société a décidé de participer à ce mouvement en co-créant 34 collections.

C’est l’effervescence au siège de Camif à Niort, l’entreprise vient de dévoiler ces nouveaux produits Camif Edition. Les 60 salariés s’affairent désormais à leur promotion. Canapés, matelas, linge de lit, étagères, buffets … 34 collections (soit environ 340 produits) ont été élaborées en partenariat avec les fabricants (contre 13 l’an passé). L’éco-conception est le mot d’ordre. Une grande attention a été portée aux différents matériaux utilisés : bois issus de forêts gérées durablement, mousses et textiles non nocifs, matériaux recyclés, coton issu de l’agriculture biologique … Tout est fait pour proposer des produits tendance, mais également durables et abordables. « L’enjeu de cette deuxième édition était de proposer plus d’univers avec des styles différents pour offrir plus de possibilités, le tout produit en France à des prix accessibles, note Emery Jacquillat, PDG de Camif. Nous allons continuer ce cycle de développements. L’objectif avec ces collections exclusives est qu’elles représentent 25 % du chiffre d’affaires d’ici 5 ans. Cela devrait nous permettre de conforter les marges de l’entreprise et de dégager du bénéfice. »

Proposer une offre différente

Après la reprise en 2009, la société a renoué avec la rentabilité en 2013. Si 2018 a été une année difficile, de bons résultats sont prévus pour 2019 avec une croissance à deux chiffres depuis le début de l’année. « Au 1er  juillet, nous avons fêté les 10  ans de la relance. C’était une période de reconquête de nos clients. Aujourd’hui, nous avons atteint cet objectif et nous constatons un véritable renouvellement de la clientèle. Nous sommes sur un secteur très concurrentiel, il faut proposer une offre différente. Nous avons fait le choix du durable, d’inscrire notre mission dans nos statuts. »

“Proposer des produits et services pour la maison, conçus au bénéfice de l’Homme et de la planète. Mobiliser notre écosystème (consommateurs, collaborateurs, fournisseurs, actionnaires, acteurs du territoire), collaborer et agir pour inventer de nouveaux modèles de consommation, de production et d’organisation.” Telle est la définition que Camif a formalisée puis inscrite dans ses statuts depuis novembre 2017. « Pour nos clients, l’acte de consommer est vraiment un acte réfléchi. Ils achètent trois fois plus de produits d’occasion que la moyenne nationale. Acheter, c’est pour eux choisir d’avoir un impact sur l’emploi local, de privilégier les trajets courts … Nous croyons à la concrétisation d’un modèle alternatif et à l’intelligence du consommateur. » Cela passe par exemple par le boycott du Black Friday.

Dans la loi PACTE (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises), un statut d’entreprise à mission pourrait être créé. Emery Jacquillat plaide pour son adoption. « Je vois l’engagement des collaborateurs dans l’entreprise. J’entends les réflexions sur la place de l’entreprise dans la cité. Tout cela doit permettre d’accélérer la transition des entreprises et leur implication dans la société. » Depuis 2018, le PDG a notamment créé la communauté des entreprises à mission, pour « accompagner les dirigeants sur ce chemin et donner plus de sens à leur action ».

Mathilde Wojylac

 

En quelques chiffres

2009 : année de la reprise

60 salariés

40 millions d’euros de chiffre d’affaires

8 500 produits référencés sur le mobilier, la literie, le linge de maison, l’électroménager, la décoration

Partenaire : Inovis asset management