Connect with us

CDA Développement ou comment bien vivre sa reprise

Entreprises

CDA Développement ou comment bien vivre sa reprise

Jean-Marc Neveu a repris deux entreprises à Châtellerault. Pour réussir cette transition, il s’est entouré d’experts comptables et juridiques, ainsi qu’un coach. Le pari semble aujourd’hui réussi.

cda-developpement

Jean-Marc Neveu a repris deux entreprises à Châtellerault. Pour réussir cette transition, il s’est entouré d’experts comptables et juridiques, ainsi qu’un coach. Le pari semble aujourd’hui réussi.

«La cession et la reprise d’une entreprise sont un moment crucial , relève Jean-Marc Neveu, dirigeant de CDA Développement et Ardatec. C’est aussi un beau challenge. » Il a repris les deux sociétés en avril 2015 et a développé leur activité.

Issu du monde industriel, ingénieur, il est passé ensuite à la direction générale dans des PME de l’aéronautique et de la plasturgie. Il exerçait comme directeur de l’entreprise TMH-AMS, du groupe Techman Head à Châtellerault quand il a quitté ses fonctions. « Le monde des PME-TPE me plaît vraiment et je souhaitais mettre en pratique ce que j’ai appris à travers mes différentes expériences et aussi au sein du Centre des jeunes dirigeants (dont il a été le président de 2011 à 2013, ndlr). Je cherchais une entreprise issue du domaine industriel et travaillant en BtoB. Dans la reprise, il n’y a pas de catalogue, c’est donc par le bouche-à-oreille que j’ai connu le cédant. » Pour préparer son projet, il mise sur un accompagnement juridique et comptable, mais également avec un coach. « Ce projet de reprise est aussi un projet de vie. Il faut avoir une cohérence par rapport à où j’en suis personnellement, où j’aimerais aller, comment équilibrer les différents enjeux. Ce travail préparatoire était très important pour moi. » Cette transition et ce temps de réflexion a duré un an. « Cela permet aussi au projet de maturer. »

Après la signature, il y a aussi eu une phase d’accompagnement par le cédant pendant trois mois. « La cession s’anticipe dès 50 ans et je pense que le cédant doit aussi se faire accompagner. Il y a une relation de confiance a développer entre cédant et repreneur. Il faut se placer dans la continuité, tout en insufflant du changement. »

Renforcer ses atouts

La société est spécialisée dans la conception et la réalisation de pièces en polymères haute performance pour l’aéronautique, l’automobile ou encore pour du matériel électrique ou nucléaire. « La société a plus de 20 ans de savoir-faire dans la conception et la fabrication de l’outillage nécessaire pour réaliser ces pièces (moules et accessoires spécifiques), ainsi que les pièces elles-mêmes. J’ai mis l’accent sur notre capacité à concevoir et réaliser. Avoir toute cette chaîne, nous permet d’accompagner au mieux les nouveaux projets à sortir. Notre force est de pouvoir proposer des développements rapides et personnalisés, pour cela il faut de la proximité et des échanges. » Il a notamment investi dans de nouveaux outils industriels pour fabriquer des petites et moyennes séries. « Le point fort, c’est aussi les compétences internes. L’équipe est polyvalente, sait s’adapter au client rapidement, a une vraie expertise technique et surtout une bonne dynamique. Avec le  concours Créa Vienne, nous avons obtenu le prix de la reprise d’entreprise. Cela a créé une dynamique positive, alors que l’entreprise était en train de s’endormir. »

Cette « agilité » de ses salariés, Jean-Marc Neveu l’a développée lors d’ateliers et d’activités autour de serious game, de jeux de lego avec l’Aract ou encore lors de la réalisation d’un livre de photographies. « Je souhaitais que chacun puisse réfléchir à son espace de travail pour en devenir acteur. Cela favorise la mobilité, l’autonomie et le bien-être des salariés. Tout ce travail de management du changement, je n’aurais pu le mener sans ce travail préalable, mais il faut s’en donner les moyens. »

Mathilde Wojylac

cda développement

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Entreprises

En haut