Céline Cuvillier : « Soutenir les PME et TPE »

Publié le 18 mai 2017 | Actualité / en Poitou-Charentes

Payant

cuvillier

Céline Cuvillier est candidate aux élections législatives pour La France Insoumise dans la circonscription 1 de la Vienne.

Présentation. J’ai 50 ans, je suis née à Perpignan, j’ai vécu à Paris et je suis arrivée dans la Vienne à 32 ans. Je voulais de l’espace, j’ai trouvé une région merveilleuse. Je suis auto-entrepreneure dans la communication sur le web, après une réorientation en 1996 vers les nouvelles technologies. J’ai suivi Jean-Luc Mélenchon, lors de l’élection de 2012. Je me suis engagée en octobre dernier quand un comité de soutien s’est créé. La politique n’est pas un métier, mais un devoir. J’ai adhéré à son programme. Il est le fruit de cinq ans de réflexion, en plus de 40 livrets thématiques rédigés par des professionnels de chaque secteur. C’est un véritable état des lieux, suivi de propositions concrètes. C’est un programme de raison dans un contexte d’urgence sociale.

Economie. Il faut agir sur plusieurs fronts. Le premier axe est de soutenir les PME et TPE. Ce sont le cœur de l’économie.

Elles créent, innovent, sont à l’initiative. Cela passe par la diminution de l’impôt sur les bénéfices, un soutien financier — en créant un fonds de solidarité financé par les entreprises de plus de 250 salariés —, ou encore des prêts facilités pour encourager les investissements. Cela est bon pour notre tissu local. Le deuxième axe est un choc de relance par la demande. L’un des points est la transition de l’agriculture vers le bio. Il faut aider les agriculteurs sur l’accès au foncier, à l’eau, aux aides et développer des pôles d’excellence. Un autre exemple est le développement de plate-formes publiques concurrençant directement les Américaines. Cela favorise l’emploi d’ingénieurs informaticiens et de sites comme celui de la Technopole. Enfin, le troisième axe est d’éradiquer la pauvreté. En augmentant les minimas sociaux et en diminuant la pression fiscale, la population aura plus de revenus. Le parc du Futuroscope et plus globalement le tourisme auront des retombées.

Projets de loi. Je m’intéresse à tout. Il y a trois urgences sociale, économique et environnementale. J’ai été déléguée du personnel. Face à l’implantation de l’éolien, j’ai fait de nombreuses recherche sur les énergies renouvelables. J’ai participé à un groupe de travail sur la dynamique économique de Celles-Lévescault. Un sujet m’intéresse, je le travaille, je le défend. J’aimerais mettre en place une assemblée citoyenne pour rendre compte de ce qui est engagé, que la population fasse des propositions et pas juste tous les cinq ans.

Suppléant : Thomas Sahabi

Facebook : FI 86 C1 Législative 2017

Partenaire : Inovis asset management