Center Parcs, un bénéfice pour le territoire

Publié le 2 août 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes / Loisirs et détente / Une

Center parcs

En ouverture de la commission permanente du département de la Vienne, le cabinet Protourisme est venu rendre compte devant l’assemblée des retombées économiques du Center Parcs Le Domaine du Bois aux Daims sur le territoire. Le site enregistrait en 2017 un peu plus d’un million de nuitées, soit plus de 230  000  clients en un an pour un séjour de 4,5 nuits en moyenne. 27  % des clients (soit environ 62  000  personnes) pratiquent des activités hors du Center Parcs (randonnée, visite du patrimoine, parcs d’attractions, visite gastronomique), en Vienne (pour 56 %), dans le Maine-et-Loire (pour 52 %), en Indre-et-Loire (13 %) … A savoir que 13 % des clients décident de “sortir” alors qu’ils ne l’avaient pas programmé. « C’est ici la preuve de la capacité d’attraction du territoire, relayée efficacement au sein de l’équipement par le point info, la boutique régionale … », note le cabinet.

Côté construction et fonctionnement de l’équipement, le groupe Pierre & Vacances a déboursé 202,5 M€ sur 2013-2015. Sur cet investissement, la Vienne a bénéficié de 125,4 M€, dont 119 M€ de travaux (soit 61 % du total). Sur cette période, le territoire a touché 4,6 M€ de rentrées fiscales en trois ans, puis 2,2 M€ par an, soit 6,62 M€ au total sur 2016-2018. A cette époque, P&V a dépensé 26,4 M€ de fonctionnement (20 % du total) et de loyer dans la Vienne. En restant sur ces mêmes bases, le groupe devrait redonner à la Vienne 11 M€ par an, sur les prochaines années.

Autre retombée indirecte, 7 € sont dépensés en moyenne, par jour dans la Vienne, pour chaque client de Center Parcs, soit 7,4 M€ en 2017 (les clients sortants représentants 4,5 M€). Pour les années suivantes, avec la base d’un million de nuitées retenue, la Vienne enregistrerait 7 M€ de consommation touristique sur le territoire.

 

Entre les contributions directes et indirectes (dépenses des visiteurs), 300 M€ vont être dépensés sur la Vienne entre 2013 et 2024.

Dans le même temps, les moyens consacrés au Center Parcs par le conseil départemental s’élèveront à près de 205 M€ (dont 179 M€ pour le démarrage et la construction du projet). Avec un montant d’investissement important au début du projet, l’équipement a atteint le seuil de rentabilité pour le Département de la Vienne en 2019. En cumulé, la contribution du Domaine du Bois aux Daims pour le territoire est désormais supérieure aux moyens mobilisés par le Département.

Côté emploi, le Center Parcs compte 520 salariés en 2018, dont 54 % habite le département. A cela s’ajoute les emplois induits. Entre 2013 et 2014, sur la période de construction, cela représentait 600  emplois directs chez les fournisseurs sur le département. Et grâce à son activité, le site génère (chez ses fournisseurs et via la consommation touristique) 80 emplois par an, à l’extérieur. « Un investissement bien effectué dans le tourisme peut être bénéfique pour tout le département et le choix de cet équipement est probant », conclu le cabinet.

M. W.

Partenaire : Inovis asset management