Charlotte Entraigues, la fraîcheur du primeur

Publié le 18 octobre 2018 | Actualité / Portrait

Payant

entraigues

Lauréate du concours des Rabelais en 2015, la jeune femme originaire de Charente-Maritime exerce dans l’agroalimentaire en tant que primeur. Elle brigue le titre de Meilleur Ouvrier de France.

Niort, le 1er octobre. Charlotte Entraigues, corrézienne d’origine, est venue de Royan pour assister à la septième édition des Rabelais des Jeunes Talents. « C’est amusant de participer à un événement de ce genre, d’avoir été à cette place en 2015 et aujourd’hui de donner des conseils », explique la jeune femme de 27 ans.

Après un Bac technologique STG et un BTS MUC (Management d’unité commerciale), elle commence par travailler six mois chez un grossiste en fruits et légumes. Une première expérience qui la conforte dans son choix de carrière professionnelle. « Mes parents ont décidé de reprendre une boutique au détail et je les ai suivis dans l’aventure. Cela fait sept ans que je travaille avec eux. Mes grands-parents étaient primeurs, mes parents étaient  grossistes avant de s’installer, j’ai toujours baigné dans ce milieu, c’est une histoire de famille. J’ai toujours voulu faire de la vente, ajoute-t-elle, et jouer à la marchande m’a toujours amusé. Je suis dans mon élément, je découvre des produits nouveaux, des saveurs nouvelles … l’étalage est différent tous les jours. »

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management