Charroux et Mont-sur-Guesnes affichent leur patrimoine

Publié le 19 juillet 2018 | Actualité / Loisirs et détente

charroux

Charroux et Monts-sur-Guesnes sont les deux premières communes de la Vienne a avoir obtenu le label Petites Cités de Caractère, la reconnaissance d’un patrimoine remarquable, valorisé et animé.

Charroux et Monts-sur-Guesnes sont devenues les deux premières communes de la Vienne à obtenir la label Petites Cités de Caractère. « C’est la reconnaissance qualitative de votre travail de valorisation du patrimoine, explique le président du Département, Bruno Belin. Ce sont des retombées touristiques pour notre territoire. Et ce label permet d’inscrire ces deux communes dans un réseau plus vaste. » Les Petites Cités de Caractère sont 143 au niveau national, dont 25 en Nouvelle-Aquitaine. « Notre rôle est d’aider et de valoriser les communes de moins de 6 000 habitants, atypiques et rurales, disposant d’un patrimoine fort et dense, souligne Alain Delage, président de PCC pour la Nouvelle-Aquitaine. Nous travaillons à fédérer ces communes et les acteurs touristiques pour sauvegarder, restaurer, valoriser et animer ce patrimoine car c’est un formidable levier pour les territoires. » Monts-sur-Guesnes a commencé sa réflexion en 2013 pour peu à peu structurer sa démarche et arriver aujourd’hui à son homologation. Charroux a démarré en 2014. « Ces deux cités ont tous les atouts pour entrer dans notre réseau et vont sûrement en entraîner d’autres en apportant des retombées touristiques et économiques pour le département. » Ainsi, Château-Larcher a également déposé un dossier et sa labellisation pourrait suivre en septembre.

monts sur guesnes

Deux communes au patrimoine riche

Commune du nord du département de la Vienne, point culminant du Loudunais, Monts-sur-Guesnes est un village d’un peu plus 800 habitants. Il s’est construit autour de son château médiéval. Datant de la fin du XVe siècle, la forteresse abrite une frise sculptée retraçant l’histoire de la ville. Parmi les personnalistes illustres, Louis XI et Henri IV auraient séjourné sur place. L’église Saint-Laurent-et-Saint-Hilaire a été érigée à proximité. La forêt de Scévolles offre aussi un lieu de promenade idéal.

Dans le sud Vienne, l’histoire de Charroux commence avec son abbaye Saint-Sauveur fondée en 789. Au fil des siècles, l’abbaye devient un centre religieux principal de la chrétienté : il s’y tient le 1er concile de la Paix de Dieu en 989. Outre son abbaye, le village possède un exceptionnel bâti médiéval : maisons à pans de bois, maisons du XVe et XVIe siècles, halles où se tenaient les foires, porte de l’Aumônerie, ancienne entrée principale de l’abbaye, châteaux et caves. Enfin, Charroux est une étape sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle. A ce titre, elle est dotée d’une maison pour l’accueil des pèlerins.

M. W.

Partenaire : Inovis asset management