Connect with us

Chez Cornet le courant passe entre le repreneur et le cédant

cornet berland jeantieu

Entreprises

Chez Cornet le courant passe entre le repreneur et le cédant

Après 9 ans en tant que dirigeante de l’entreprise Cornet, Sylvie Berland a décidé de prendre un autre chemin. Elle confie les rênes a Sébastien Jeantieu qui compte bien conserver et faire prospérer l’image de qualité de la société.

cornet berland jeantieu

Après 9 ans en tant que dirigeante de l’entreprise Cornet, Sylvie Berland a décidé de prendre un autre chemin. Elle confie les rênes a Sébastien Jeantieu qui compte bien conserver et faire prospérer l’image de qualité de la société.

Après 9 ans à la tête de l’entreprise Cornet, Sylvie Berland a décidé de passer le flambeau à Sébastien Jeantieu.
Elle avait elle-même repris la société de plomberie, chauffage et électricité en 2006 et ses 17 salariés dont 3 apprentis. Petit à petit, elle développe l’entreprise et ses activités, en rajoutant notamment la partie VMC. « Mon objectif était de garder l’image de qualité, d’efficacité et de professionnalisme dont l’entreprise avait hérité. J’ai apporté de la structuration à la société. » Un bureau d’études est mis en place (2 personnes). « Ils sont là pour apporter des conseils techniques, notamment par rapport au label RGE (reconnu garant de l’environnement), à l’installation de systèmes de chauffage. Ce rôle de conseil est aujourd’hui primordial. » La société prospère et atteint aujourd’hui 26 salariés pour 2,6 millions d’euros de chiffre d’affaires. Elle répond à de nombreux marchés publics (collectivités, CHU, bailleurs sociaux …), mais travaille aussi pour des promoteurs privés et quelques particuliers grâce au bouche-à-oreille. « En plus de la rénovation et du neuf, le marché de la maintenance des installations est important. » L’entreprise s’occupe notamment des installations du CHU de Poitiers ou de Logiparc. « J’ai également insisté sur la formation des salariés (Pro du bâtiment, Qualibat …). En passant des certifications, les compétences des salariés évoluent aussi. J’ai cherché à me battre sur autre chose que les prix, pour faire vivre le tissu local. »

Evolution et continuité
Si elle-même ne venait pas du bâtiment, mais du secteur bancaire quand elle a repris Cornet, Sébastien Jeantieu était auparavant à la direction régionale Sud-Ouest de Cegid, société informatique, spécialisée dans les logiciels de gestion. « Mon groupe m’a proposé une évolution de carrière qui ne cadrait pas avec mon projet personnel et familial. J’ai trouvé que c’était le bon moment pour se poser les bonnes questions et mûrir un projet de reprise d’entreprise. » Il est donc finalement séduit par l’entreprise Cornet et ses capacités. « J’arrive avec un œil neuf, une nouvelle dynamique. Le bâtiment est un secteur qui s’ouvre, qui doit intégrer de nouvelles normes, de nouvelles techniques et technologies. » Pour bien réussir cette transmission, Sylvie Berland reste six mois aux côtés de Sébastien Jeantieu, avant de se tourner vers une nouvelle route. « Je conserve mes mandats à la fédération française du bâtiment, Initiative Vienne. Le réseau m’a soutenu et aidé, c’est normal que je redonne. » Du côté du repreneur, il découvre pour l’instant les différents interlocuteurs, rencontrent les fournisseurs et clients. « Il y a le positionnement qualité à entretenir, développer encore les compétences des salariés. »
Mathilde Wojylac

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Entreprises

En haut