Christian Poirault, un dirigeant au grand cœur

Publié le 6 juin 2016 | Actualité / Ecoscope

poitault

Portrait de Christian Poirault, dirigeant d’APE Etiquettes.

Carrière. Quelle est votre plus belle réussite professionnelle ?

Christian Poirault / Je ne regrette rien donc c’est difficile de sélectionner un moment. Ma réussite professionnelle c’est tout un ensemble, mais j’ai peut-être une petite fierté d’avoir emmené l’entreprise là où elle est aujourd’hui en développant ses valeurs qui placent l’humain au cœur de l’entreprise. Au bout de 40 ans d’expérience de chef d’entreprise, je prends toujours autant de plaisir à venir travailler avec le sourire. J’aime les personnes avec qui je travaille et je pense que c’est réciproque.

Conseil. Quel conseil donneriez-vous à un jeune souhaitant devenir chef d’entreprise ?

C. P. / Il doit être curieux et s’il cherche, il trouvera les réponses à ses questions. J’ai accompagné un salarié qui a racheté une imprimerie, il y a de la place pour tout le monde.

Motivation. Qu’est-ce qui vous motive dans la vie ?

C. P. / Avoir des projets. Je termine une course et je repars après. J’aime me procurer du plaisir au travail et dans la vie de tous les jours. Ensuite, je suis devenu grand-père, c’est aussi une autre belle forme de motivation. « On n’est jamais vieux pour jouer, c’est quand on arrête de jouer que l’on devient vieux. »

Avenir. Quels sontsont vos projets pour l’avenir ?

C. P. / Nous venons de fêter nos 40 ans, plus précisément nos 42 ans avec des sportifs célèbres : Philippe Candelero, Alain Bernard,Sylvain Chavanel … Et nous baptisons chaque nouvelle machine par un sportif de haut niveau, Belmando, Alfand… ça colle à la dynamique de l’entreprise et ça fait la fierté des salariés. Un selfie avec Marie-José Perec, ce n’est pas courant ! Concernant l’entreprise, nous sommes en haut de l’échelle, un moyen chez les gros et un gros chez les petits, nous envisageons le rapprochement avec un grand groupe pour grandir. Si on stagne, c’est foutu, il faut aller de l’avant.

Loisirs. Quels sont vos loisirs ?

C. P. / Je touche à tous les sports, lorsque j’étais jeune, je voulais devenir guide alpin. J’adore les sports de glisse. Et, depuis que ma femme est à la retraite, je prends moi aussi pas mal de vacances.

Mots croisés. Pouvez-vous nous donner trois mots pour vous définir ?

C. P. / Sincère, humain et je sais d’où je viens.

Propos recueillis par Lydia De Abreu

 

Bio express

1954 Né à Neuvillle-du-Poitou à l’école Belfroi

1969 Passe son BEPC au collège 1972 Sort diplômé des beaux arts de Bordeaux en tant que graphiste

1973 Réalise son service militaire et devient responsable d’un bureau dessin à Cassis

1975 Décroche son premier emploi comme charpentier métallique

1976 Crée avec un ami une imprimerie MP Graphic

1988 Court son premier Dakar

1995 Lance Challengers, une agence d’événementiels

1999 Reprend APE à Neuville et ses 65 salariés (aujourd’hui 148 salariés pour un CA de 18 M€)

Partenaire : Inovis asset management