Connect with us

Christiane Barret : Résoudre les conflits

christiane barret

Actualité

Christiane Barret : Résoudre les conflits

Ecoscope de la préfète de Poitou-Charentes et de la Vienne.

christiane barret

Ecoscope de la préfète de Poitou-Charentes et de la Vienne.

Carrière. Quelle est votre plus belle réussite professionnelle ?

Christiane Barret / Je suis fière de l’ensemble de mon parcours. J’ai commencé en bas de l’échelle. J’étais loin d’imaginer que je serais directrice de cabinet dans un ministère ou préfète de région. Je suis passée par tous les concours, les uns après les autres. J’ai réussi également à concilier vie professionnelle et familiale. Ce n’est pas forcément facile, mais c’est une satisfaction d’être mère tout en ayant un engagement professionnel.

Conseil. Quel conseil donneriez-vous à un jeune souhaitant intégrer la fonction publique ?

C. B. / La fonction publique est une chance. Il est possible d’y exercer des métiers très différents, tout en servant l’intérêt général. Il est important de partager les valeurs de justice, d’égalité et d’équité et de les mettre en œuvre. Dans l’intérêt général, il faut savoir se placer au-dessus des intérêts partisans, écouter, mettre à distance les choses et quitter ses convictions pour aller vers les autres. La curiosité et l’ouverture d’esprit sont aussi très appréciées.

Motivation. Qu’est-ce qui vous motive dans votre travail ?

C. B. / A mon poste, j’aime faire de la médiation. Ma position me donne la capacité à résoudre certains problèmes. J’entends les différentes parties pour pouvoir trouver une solution. Parfois, ils ne se connaissent pas ou ont des opinions divergentes. Mon rôle est de les mettre autour d’une table et d’arriver à une entente. C’est à chaque fois un défi à relever, arriver à les faire se parler.

Avenir. Quels sont les dossiers en cours ?

C. B. / Il y a les discussions en cours autour des contrats de plan Etat-Région. L’économie et l’emploi restent des sujets à traiter par tous les moyens. Résoudre une crise dans une entreprise, rencontrer les filières professionnelles, les secteurs en développement … il faut agir sur tous les fronts dans un contexte difficile pour tout le monde. Il y a aussi le dossier de la réforme territoriale avec la mise en place de la nouvelle configuration, et notamment les intercommunalités.

Mots croisés. Pouvez-vous nous donner trois mots pour vous définir ?

C. B. / A l’écoute, ouverte et positive.

Propos recueillis par Mathilde Wojylac

 

Bio express

1953 Née à Paris, un 11 juillet

1974 Commence comme secrétaire administratif à la préfecture de police de Paris

1980 Devient élève de l’ENA

1986 Est désignée sous-préfète, sur l’arrondissement de Briançon

1989 Passe conseillère technique au cabinet du ministre du travail

1992 Est chargée d’études à l’institut international d’administration publique, responsable des Philippines et de l’Afrique à l’association « ASMAE les amis de soeur Emmanuelle »

1995 Devient sous-préfète d’Albertville

1999 Est nommée sous-préfète de la Tour-du-Pin

2000 Entre au ministère de l’environnement en tant que directrice de la nature

2003 Est affectée au ministère de l’équipement, des transports, du logement

2007 Occupe le poste de préfète déléguée pour l’égalité des chances auprès du préfet de Seine-St-Denis

2009 Rejoint les Deux-Sèvres en tant que nouvelle préfète

2012 Est directrice du cabinet du ministre délégué auprès de la ministre de l’égalité des territoires et du logement

2014 Prend ses fonctions de préfète de région et de la Vienne le 19 mai

 

Questionnaire de Proust

La qualité que j’apprécie chez les autres : L’empathie

Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : La complicité

Mon principal défaut : Je vais parfois un peu trop vite …

Mon occupation préférée : Toute activité en lien avec la nature (marche …)

Mon rêve de bonheur : Me rapprocher des Alpes

Le pays où je désirerais vivre : En France, mais dans les montagnes

La couleur que je préfère : Rouge

Mes auteurs favoris : Je viens de terminer le dernier Modiano

Mon film préféré : Je suis très bon public. Dernièrement à la télévision, j’ai regardé “De rouille et d’os”

Mes peintres favoris : Les impressionnistes

Mes héros dans la fiction : Je ne vois pas …

Mes héros dans la vie réelle : Les personnages qui m’inspirent sont Soeur Emmanuelle ou l’Abbé Pierre

Ce que je déteste par-dessus tout : L’injustice

Le don de la nature que je voudrais avoir : Un don artistique

Ma devise : Tout ce qui n’est pas donné est perdu.

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Actualité

En haut