Connect with us

CitésLab révèle l’entrepreneur de demain

citéslab Gueye

Actualité

CitésLab révèle l’entrepreneur de demain

Le dispositif CitésLab cherche à révéler les talents des territoires, notamment dans les quartiers relevant
de la politique de la ville. Pour aider à planter la graine de l’entrepreneuriat ou la faire grandir, Capée va s’employer à orienter, rencontrer, mettre en relation les acteurs et les habitants.

Détecter les talents des territoires, voilà l’une des missions principales du dispositif CitésLab. Créé en 2005 et soutenu alors par la Caisse des dépôts, il s’agit avant tout de sensibiliser à l’entrepreneuriat. En assurant des permanences dans les quartiers relevant de la politique de la ville, la structure relais a pour mission de repérer les entrepreneurs et de les guider. Le dispositif va être déployé dans les quartiers de Poitiers des Couronneries, Saint-Eloi, Beaulieu, Bel Air et Bellejouanne. Cela concerne plus de 16 000 habitants. 

Depuis 2018, le dispositif a été repris par bpifrance dans un souci d’harmonisation des pratiques et des fonctionnements. Au niveau départemental, Capée a obtenu, en 2020, un conventionnement sur trois ans pour déployer CitésLab sur le territoire. Rassoul Gueye sera le chef de projet. Des actions concrètes vont pouvoir être lancées dans les prochains mois. « Il s’agit avant tout d’être présent sur le terrain et de repérer les profils intéressés. Il faut avoir en tête que 70 % des personnes qui créent dans les quartiers ne passent pas par un réseau d’accompagnement, pourtant ce soutien, ces conseils sont souvent déterminants pour la pérennité du projet. L’objectif est d’orienter ces porteurs vers les solutions adaptées pour qu’ils concrétisent leur projet ou sécurisent leur parcours. Les habitants ne vont pas forcément d’eux-mêmes vers ces structures. Il faut une personne référente, qui fasse le lien, le relais pour rappeler que chacun à droit à ces aides. En allant à leur rencontre, en faisant ce travail, nous leur donnons les outils pour construire leur projet professionnel, pour durer. »

Créer des synergies

Des ateliers seront créés pour informer, inciter les gens à se révéler. « De porteur d’intentions, mon rôle sera d’amener chaque personne à devenir un porteur de projet, de les faire passer à l’action. En ayant déjà les bases de son projet, les grandes lignes directrices et surtout le modèle économique, il pourra être aiguillé vers les bons réseaux, les bonnes structures. Ce travail se fera en s’appuyant sur les acteurs existants, en créant une synergie avec l’écosystème local pour améliorer au final la visibilité de l’ensemble de l’offre d’accompagnement. Je serais un facilitateur de relations entre les structures et le public des quartiers prioritaires de la ville. »

Les ateliers proposés, en s’appuyant sur le réseau de la création d’entreprise, doivent permettre de donner des repères au porteur, de lui tracer le parcours de l’entrepreneur et de balayer sa propre motivation, ses intentions pour mettre au clair ses envies. Rassoul Gueye s’appuiera sur les permanences de Capée, notamment dans les centres sociaux. « L’objectif est bien de créer de la rencontre, indique Rassoul Gueye. Les personnes constituent leur propre réseau, également en organisant des soirée réseautage, pour aller piocher à l’extérieur les ressources, les compétences dont elles ont besoin pour se lancer, grandir et perdurer. »

Plus sur capee.fr.

Plus dans Actualité

En haut