Comment réenchanter son travail ?

Publié le 6 juin 2014 | Actualité / Coaching

laurence thomas motivation poitou-charentes poitiers

Questions à … Laurence Thomas, coach professionnelle certifiée, consultante et formatrice pour le cabinet Consonance et Co

Le contexte

Laurence Thomas vient de faire paraître aux Editions Dunod, « Réenchantez votre job ! ».

Info-éco / Quel est l’objectif de ce livre ?

Laurence Thomas / Le domaine de l’efficacité professionnelle s’ouvre au développement personnel. De plus en plus, les entreprises intègrent ce principe. En étant sûr de ses talents, on peut être plus performant. Que ce soit pour construire son projet professionnel ou changer de regard sur son poste, ce livre permet de prendre du recul sur sa situation professionnelle et de programmer des changements qu’ils soient petits ou grands pour se sentir mieux au travail. Le spectre est large : cela va de prendre conscience de ses atouts pour proposer plus à mes valeurs sont en opposition avec mon travail, donc je pars.

Info-éco / Quelle est la première étape ?

L. T. / Cela commence parfois par une remarque, un retour de vacances où l’on s’aperçoit qu’autre chose est possible … Le premier pas est d’écouter ses rêves, de revenir à ses premiers objectifs, à ses élans. Quand j’étais petit, qu’est-ce qu’on disait de moi ? On reporte toujours à demain, mais cet état des lieux peut commencer aujourd’hui. Le livre propose plusieurs outils pour prendre conscience de ses valeurs. Souvent mieux se connaître permet de trouver une meilleure adéquation entre vie et travail.

Info-éco / Comment trouver le bon équilibre ?

L. T. / Quand on a conscience de ses talents et confiance en soi, on peut choisir. Souvent entre la vie professionnelle, familiale, de couple, en société et personnelle, un des domaines peut s’effacer. Il suffit parfois de rétablir l’équilibre ou juste d’assumer son choix pour mieux en profiter. Je travaille plus, mais je l’ai choisi. En faisant cet état des lieux, soit on décide que cela nous correspond, soit au contraire qu’il faut un changement. Il faut parfois se redonner le droit d’oser. Avoir un carnet à idées permet de prendre du recul, de se ménager un espace à soi entre le travail et la maison, dans sa voiture par exemple.

Info-éco / Y-a-t-il des moments plus propices que d’autres au changement ?

L. T. / Il y a différents cycles de vie. A l’image des saisons, le premier, l’été serait celui de l’action. L’automne est le temps de trier, choisir. L’hiver permet de se recentrer sur soi, de réfléchir à ses valeurs. Le printemps est synonyme de préparation, pour tester différents projets. Pas de précipitations, parfois c’est trop tôt ou pas le bon moment. J’aime bien cette citation de Dan Zadra qui explique que si on ne peut pas revenir en arrière, on peut réinventer la suite et se donner un nouveau départ.

Info-éco / Comment réussir ces changements ?

L. T. / Il faut être attentif aux détails, aux signaux faibles. Parfois, il ne faut pas être trop rationnel et faire attention aux indices, aux heureux hasards. La réunion de plusieurs signaux peut donner du sens à certains projets. Il faut savoir saisir l’opportunité où elle est. Pour réussir, il faut aussi savoir tisser un bon réseau d’alliances. Il n’y a pas de hasard, la personne a sorti ses antennes au bon moment. On voit les possibilités que l’on se crée.

Propos recueillis par Mathilde Wojylac

 

Le blog : www.reenchantezvotrejob.blogspot.fr

Partenaire : Inovis asset management