Conduire avec Sebastien Loeb, un rêve devenu réalité virtuelle

Publié le 3 mai 2018 | Actualité / Loisirs et détente

futuroscope

Le 2e parc le plus visité en France passe à la vitesse supérieure en proposant une attraction unique au monde en VR5D. Sébastien Loeb Racing Xperience débarque au Futuroscope pour vous faire vivre des sensations aussi immersives qu’interactives. Décoiffant.

Prendre place aux côtés du pilote le plus titré au monde, n’est plus un rêve, mais une réalité virtuelle qu’offre le Futuroscope avec Sebastien Loeb Racing Xperience, une attraction unique en VR5D. Daniel Elena vous cède sa place pour une course folle à travers l’Alsace pour sauver le monde. Sauver le monde ? Oui, la mission est de taille pour celui qui accompagnera le pilote. Son objectif est d’apporter le plus rapidement possible, une fiole contenant un gaz dangereux et hallucinogène au laboratoire de recherche d’Haguenau. Un convoi contenant ce gaz a été renversé, il faut vite trouver une solution pour éviter qu’il ne se propage. Qui est l’homme le plus rapide du monde sur les circuits de rallye ? Neuf fois champion du monde et enfant du pays ? Sebastien Loeb bien sûr. Le 24 mars, c’est le sportif en personne qui s’est prêté au jeu de l’inauguration en grande pompe. Moteur qui vrombit, pneus qui couinent et étincelles, Sebastien Loeb a fait le show.

futuroscope

La technologie au service de l’expérience

Fruit de trois ans de travail, la première attraction en VR5D est selon le protagoniste « révolutionnaire », le résultat « d’un rendu qu’on ne retrouve pas avec des caméras embarquées, le casque permet une véritable immersion. D’ailleurs ça fait bizarre d’être son co-pilote ! » Mais pour les amateurs de grande vitesse ou de sensations fortes, la course répondra à leur attente. Bien installé dans un siège bacqué disposant de différents simulateurs, le visiteur ne met pas de ceinture, mais un casque de réalité virtuelle dernier cri capable de diffuser un film en image réelle de 6K à un rythme de 60 images par seconde. « On voit sa main et je suis assis à côté de Sebastien Loeb », n’en revient pas Julien, premier testeur de l’attraction. Trois minutes plus tard, le jeune homme est conquis. « J’adore toutes ces secousses, dérapages et sauts. J’ai senti des odeurs et des chatouillements. J’ai toujours rêvé d’être à côté de Sebastien Loeb. Là, j’ai réalisé un rêve en virtuel.C’est trop fun ! » Fun, festif et familial, encore une fois, Dominique Hummel a réussi son pari. Après avoir passé 15 ans à la tête du directoire du Futuroscope, il tire sa révérence sur une belle note et de belles promesses à venir comme un centre d’entraînement dans l’espace.

Lydia De Abreu

Partenaire : Inovis asset management