Connect with us

Croc Pop, le pop-corn local

croc pop

Entreprises

Croc Pop, le pop-corn local

Née en 2014, aujourd’hui la marque propose huit goûts, salés ou sucrés. Pour l’entreprise, l’heure est au développement commercial pour arriver à transformer 300 tonnes de grains de maïs d’ici trois ans.

croc pop

Née en 2014, aujourd’hui la marque propose huit goûts, salés ou sucrés. Pour l’entreprise, l’heure est au développement commercial pour arriver à transformer 300 tonnes de grains de maïs d’ici trois ans.

Dans sa catégorie, Croc Pop propose des saveurs particulières : fraise-coco-rhum, chocolat, fraise ou caramel-framboise, curry-poivre-oignon ou poulet rôti. Il y a aussi les goûts classiques : salé ou sucré. En boîte de trois sachets prêts en trois minutes au micro-ondes ou en sachets prêts à consommer, les Croc Pop de la SARL Agri Oléa sont fabriqués à Aslonnes dans la Vienne et déjà commercialisés dans 103 points de vente, magasins de producteurs, grandes, moyennes surfaces et Gamm Vert. Ils sont aussi disponibles au cinéma, lieu par excellence de la consommation du pop-corn, devant un bon film du Loft Cinéma à Châtellerault. Et si vous ne pouvez pas vous déplacer, pas d’excuse, il y a une boutique en ligne.

En avril dernier, Croc Pop est par ailleurs arrivé sur le podium du concours innovation organisé par Intermarché dans le cadre de son salon des produits régionaux. Une porte ouverte à la centrale du distributeur pendant quatre mois et surtout un bon moyen de séduire les consommateurs.

Sans OGM, aditifs et huile de palme

Car l’autre mérite des Croc Pop c’est d’être sans gluten, sans OGM, sans conservateur ni additifs et sans huile de palme. L’huile de colza utilisée leur a pourtant posé quelques soucis au départ. « Il nous a fallu trouver un emballage qui était étanche à l’huile de colza et qui permettait une bonne conservation », explique David Blot. Agriculteurs de métier, depuis 2014, avec son épouse Emilie, ils maîtrisent toute la chaîne de fabrication de leur pop-corn. Il faut dire que la filière est bien loin d’être structurée, mais qu’importe, David et Emilie Blot veulent valoriser leur production agricole. Ils cultivent alors une centaine d’hectares de maïs et investissent dans des machines de conditionnement. Ils mettent au point eux-mêmes les recettes en goûtant et en faisant goûter à leur entourage. Les premiers pop-corn arrivent sur le marché l’année suivante.

Ils débutent l’activité avec les pop-corn au micro-ondes et, l’année dernière, ils lancent les pop-corn déjà « poppés » dans leur sachet, « une demande des consommateurs », confirme David Blot. Dans le même temps, ils portent aussi leur attention sur le packaging qu’ils veulent plus dynamique, pour attirer l’œil des consommateurs, avec une mascotte et les slogans « C’est moi le chef ! » ou « Craquez-moi à l’apéro ! ».

La gamme des huit goûts salés et sucrés est désormais prête à conquérir le territoire. C’est l’enjeu de Croc Pop aujourd’hui : séduire un plus grand nombre de distributeurs, au niveau régional comme au niveau national pour augmenter les volumes de production. Objectif : transformer 300 tonnes de maïs d’ici les trois prochaines années.

M. N.

Plus : boutique en ligne sur crocpop.fr.

Continue Reading
Advertisement
Vous aimerez aussi

Plus dans Entreprises

En haut