Connect with us

Découvrir la Vienne en randonnant

rando vienne

Actualité

Découvrir la Vienne en randonnant

Le Comité départemental de randonnée pédestre vient de rééditer son topo-guide “La Vienne à pied”
avec 40 circuits pour découvrir les sentiers du département, son patrimoine et son histoire.

Pour s’aérer la tête et se dégourdir les jambes, quoi de mieux que de marcher un peu. Pour savoir quels chemins emprunter, le Comité départemental de randonnée pédestre de la Vienne, vient de rééditer son topo-guide “La Vienne à pied”. 40 circuits sont rassemblés, dans ce petit format idéal à glisser dans le sac. 

Le précédent, épuisé, datait de 2008 et devait donc être renouvelé. Une boucle a été retirée, mais cinq nouvelles ont fait leur apparition. « Il y avait quelques trous dans la couverture du département, désormais tout le territoire est couvert », explique Christian Jouvin, ancien président du comité. Ainsi, les randonneurs pourront découvrir les nouveaux circuits avec le chemin des troglodytes autour de Marigny-Brizay, les châteaux de Béruges, le sentier Au temps d’Aliénor passant à proximité de l’Abbaye de La Réau en partant de Saint-Martin-l’Ars, les fermes acadiennes autour d’Archigny, ainsi que la région bocagère près de Liglet avec la source du Glandon. « Nous avons pris les plus intéressants, les plus remarquables, ce sont les balades incontournables de la Vienne ! » Il fallait bien faire un choix parmi les 7 500 km de sentiers, répartis sur 258  communes. Autre nouveauté, six circuits ont été identifiés pour la marche nordique. « Cette discipline fait partie des nouvelles pratiques que nous souhaitons intégrer à nos guides. »

Mêler découverte et patrimoine

Tous les itinéraires ont été vérifiés par des clubs locaux. « Ainsi, avec ce guide, le marcheur est sûr que le chemin existe, qu’il est public et balisé. Il n’aura pas de mauvaise surprise. » Pour chaque boucle, il y a la carte IGN, un descriptif du circuit, les données à savoir (temps, kilométrage, situation, dénivelé, parking, balisage), ainsi qu’un zoom sur un élément notable du territoire accompagné de photos ou illustrations. Ainsi, il y a des focus sur le patrimoine, l’économie, l’environnement, l’histoire, les traditions, liés à chaque paysage traversé. « La marche est un bon moyen pour découvrir une région, se pencher sur les éléments à voir. » C’est aussi une porte d’entrée vers des circuits proposés par les communautés de communes.

Le Département de la Vienne a apporté son soutien à la parution de l’ouvrage. « Ce guide allie balade, loisirs, découverte du département, notions sur l’histoire, l’économie, l’aménagement du territoire … il est vraiment très bien fait », admet Alain Pichon, vice-président en charge de l’environnement. Isabelle Barreau, conseillère départementale en charge du tourisme confirme : « C’est un document complet qui permet de présenter et montrer les pépites de notre territoire, d’allier patrimoine et découverte. Nous sommes en train d’élaborer le schéma départemental de la randonnée (pédestre, cycliste, équestre) et c’est un bel outil que nous avons entre les mains. Au travers de la marche, des sites d’intérêt et des communes rurales sont mis en avant, sont valorisés. Cela s’insère donc naturellement dans notre politique de soutien au tourisme d’excursion. »

Plus : Le guide est en vente dans les offices de tourisme, les librairies indépendantes ou sur le site de la Fédération française de randonnée pédestre. La Vienne à pied, TopoGuides, avril 2020, 106 pages, 14,90  €.

Toutes les infos sur la randonnée en Vienne sont à retrouver sur le site dédié : randonnees-vienne.com.

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut