Des maires prêts aux élections

Publié le 21 novembre 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes / Une

Payant

maire pichon

Le 102e Congrès des maires et des présidents d’intercommunalité de France a lieu du 18 au 21 novembre à Paris, sur le thème “Les maires, au cœur de la République”. De nombreux élus de la Vienne sont sur place, dont Alain Pichon, président de l’association des maires de la Vienne et maire d’Antran. Le congrès souhaite rappeler, notamment au président de la République, l’engagement quotidien des élus locaux et leur rôle dans l’organisation et la cohésion territoriale de la France. « L’ambiance est meilleure que l’année dernière, même si la confiance envers le Gouvernement n’est pas encore totalement retrouvée, estime l’élu. Quand il y a eu le mouvement balance ton maire, nous avons subi. A l’occasion du mouvement des gilets jaunes, nous avons été présents pour renouer le dialogue entre l’Etat et les citoyens. Au quotidien, nous sommes là et si nos habitants veulent nous interpeller, ils le font en direct. C’est ce rôle de piliers de la république que l’Etat a eu tendance à oublier. »

Un des points de cristallisation est la suppression de la taxe d’habitation. « Ce n’est pas tant la suppression que le fait de nous retirer de l’autonomie financière. Demain, tout cela sera remplacé par une dotation, sans lien direct avec le territoire et peu évolutive. Il est aussi question de transférer une partie des dotations aux départements aux communes. Cette problématique mérite une réflexion plus poussée qu’un jeu de chaises musicales. »

Le statut de l’élu revu

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management