Embarquement collectif pour l’aérospatiale de demain

Publié le 21 juin 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes / Une

Payant

plan maryse bastié

Sur 1 550 m2, la Nouvelle-Aquitaine a invité 68 entreprises régionales à venir exposer jusqu’au 21 juin, aux côtés du tissu industriel d’Occitanie, sous la bannière commune du pôle de compétitivité Aerospace Valley. En région, l’aérospatiale emploie 70 000 personnes réparties sur 900 établissements industriels générant 6 milliards d’euros de chiffre d’affaires. « Face à cette puissance industrielle et aux nombreux défis de la filière aéronautique et spatiale de demain allant de la production industrielle à une redéfinition globale de la mobilité, nous avons construit le plan Maryse Bastié », indique Alain Rousset, président de la Région. Entouré de représentants d’Aerospace Valley, du Gifas (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales), de l’UIMM (Union des industries et des métiers de la métallurgie), de l’ADI (Agence de développement et d’innovation), du BAAS (Bordeaux Aquitaine Aéronautique et Spatial) ou encore de Cap Métiers, c’est à plusieurs voix qu’ils ont rappelé les grandes lignes de cette feuille de route pour accompagner le développement du secteur.

Etablir un écosystème de confiance

Quatre chantiers ont été identifiés : succès (consolidation des entreprises et ouverture à de nouveaux marchés), excellence (innovation et recherche), talents (compétences de demain) et dynamisme (travail en réseau). « En lien avec ces quatre axes forts, nous avons plusieurs préoccupations majeures, souligne l’élu régional. Il y a d’abord la nécessité d’accompagner la croissance en compétences et en puissance des entreprises, notamment des sous-traitants et d’augmenter le nombre d’entreprises de taille intermédiaire. »

Ainsi, le Gifas déploie son programme Industrie du futur 4.0. « L’idée est d’aider et d’accompagner les PME à développer leurs critères de performances et acquérir des briques de technologies 4.0 », explique Patrick Corbeau, membre du comité de pilotage du Gifas. 300 entreprises seront coachées en France, dont 40 en Nouvelle-Aquitaine. « C’est la première Région a s’être engagée », précise le représentant.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management