Emmanuel Lortholary, le service avant tout

Publié le 21 juin 2018 | Actualité / Portrait / Une

Payant

lortholary ribaudière

A la tête du Château du Clos de la Ribaudière depuis sept ans, issu de la restauration, le dirigeant a su redonner ses lettres de noblesse à cet établissement du XVIIIe siècle.

Depuis 2011, Emmanuel Lortholary est à la tête du Château du Clos de la Ribaudière. « Je suis né à 500  mètres de ce lieu », s’amuse le gérant. Ses parents tenaient une boucherie-charcuterie à Chasseneuil-du-Poitou, en face de La  Poste. Lui suit des études de commerces et gestion à Poitiers. Le couple crée une entreprise de restauration collective (Poitou Resco) sur Poitiers. Lui part travailler à Paris après son service militaire. Il y restera trois ans.

De la restauration à l’hôtellerie

Son père le rappelle car il souhaite prendre sa retraite. Emmanuel Lortholary rentre au pays en 1991. Il développe l’activité traiteur (Lord Traiteur) et vend l’entreprise en 2009. « A 45 ans, j’étais sans travail, je devais imaginer la suite. Je prospectais pour reprendre une activité de service. J’ai trouvé cet établissement hôtelier. » Il reprend le château en 2011. « Ce rachat, c’était un défi intéressant. Je souhaitais remettre sur pied cet établissement fatigué, alors qu’il avait sa place dans le paysage économique local. Sept ans après, je suis satisfait du chemin parcouru. »

A la reprise, l’établissement employait 17 personnes. Aujourd’hui, le Château du Clos de la Ribaudière affiche fièrement ses quatre étoiles, 41 chambres, compte 31 salariés, ainsi que trois personnes pour le spa. Le restaurant, la Table du Clos, a été repensé et mise sur la tradition alliée à la créativité avec des produits frais de saison, issus des producteurs locaux. L’établissement accueille également aussi bien les mariages, que les séminaires ou présentations d’entreprises.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management