En quoi consiste le Financial iT Day ?

Publié le 31 juillet 2014 | Actualité / Coaching

lisa harel spn poitou-charentes numérique

Questions à … Lisa Harel, directrice du SPN, le réseau des professionnels du numérique en Poitou-Charentes

Le contexte

Pour aider les entreprises dans le financement de leur développement, le SPN lance l’appel à projets Financial iT Day.

Info-éco / Quel est l’objectif de Financial iT Day ?

Lisa Harel / Nous lançons un appel à projets pour aider tous les projets ayant trait au numérique. Les entreprises ont jusqu’au 1er septembre pour nous soumettre leur dossier. A la clé, il y a un accompagnement de deux mois par les experts du cabinet Deloitte pour préparer les entrepreneurs à une levée de fonds. Ces financements peuvent servir à un projet de d’agrandissement, d’innovation, de recherche, pour aller à l’international …

Info-éco / Quelle est la genèse de cet appel à projets ?

L. H. / C’est une opération menée par France iT, l’association des clusters numériques français. A chaque fois, l’organisme s’est allié aux experts Deloitte et à un cluster territorial. Cette année, cette manifestation aura lieu à Lille, Mulhouse, Saint-Etienne, Marseille et Poitiers. Le SPN porte l’événement en s’alliant également avec le cluster Aliptic, pour le Limousin. L’appel à projets s’adresse donc à toutes les entreprises de Poitou-Charentes et du Limousin ayant un lien avec le numérique, en création ou en croissance. Grâce à l’Europe, l’Etat et la Région, le prix de l’accompagnement est de 2 800 € HT pour un projet du Poitou-Charentes et 3 500 € HT pour le Limousin, pour un dispositif avec une valeur de 7 000 €.

Info-éco / Comment se déroule la préparation ?

L. H. / Un comité de sélection se réunit pour désigner 20 projets. Chaque entrepreneur sera ensuite accompagné individuellement pour bâtir un business plan, avoir les bons outils devant les financeurs. La préparation porte aussi sur le comportement, l’attitude à avoir face à des investisseurs. Ainsi, l’entrepreneur dispose d’un dossier complet à présenter et se tient prêt pour l’entretien.

Info-éco / Le tout se terminant par une rencontre avec les investisseurs ?

L. H. / En effet, ces rendez-vous auront lieu lors des Rencontres nationales du numérique, le 13 novembre, à l’espace Toumaï à Poitiers. Les lauréats auront des entretiens individuels de 20 minutes pour présenter leur projet et convaincre les investisseurs. Les Rencontres comprennent aussi une partie ateliers Financial iT Day. Six ateliers d’une heure se tiendront sur la thématique des levées de fonds et plus largement du financement des entreprises. Enfin, pour donner de la visibilité à ces projets, ils disposeront de leur espace au showroom des Rencontres. Cet espace ouvert permettra aux start-ups de se présenter, d’avoir une vitrine et d’échanger.

Info-éco / Pouvez-vous nous donner quelques temps fort de ces Rencontres du numérique ?

L. H. / C’est la 5e édition et pour fêter cela, nous ouvrons l’événement à tous les professionnels et pas seulement du numérique. Aujourd’hui, les nouvelles technologies sont transversales. Il y aura 16 ateliers avec deux niveau de difficultés sur le e-commerce, le e-tourisme, le big data, les objets connectés … Il y aura deux keynotes avec en ouverture Philippe Le Moine, président de la Fondation internet nouvelle génération (la Fing), il doit remettre au président un rapport sur la transformation numérique de l’économie. La journée se terminera avec une conférence de gilles Babinet. Ce serial entrepreneur viendra parler prospective et grandes évolutions.

Propos recueillis par Mathilde Wojylac

Partenaire : Inovis asset management