Connect with us

Et Hop ! Poitiers-Lyon rempile pour quatre ans

Actualité

Et Hop ! Poitiers-Lyon rempile pour quatre ans

Il aura fallu quelques déplacements et coups de fil pour sauver la ligne Poitiers-Lyon menacée de disparaître faute du désengagement financier de l’État.

Belin-aero2 - 1WIl aura fallu quelques déplacements et coups de fil pour sauver la ligne Poitiers-Lyon menacée de disparaître faute du désengagement financier de l’État.

Alors qu’elle affiche un taux de remplissage à 75 %, utilisée essentiellement par une clientèle d’affaires, l’avenir de la desserte Poitiers-Lyon — qui assure aussi La Rochelle — était en danger. Elus de tout bord, chacun de son côté à fait bouger les lignes afin de maintenir cette liaison essentielle au développement du territoire. Dans le cadre d’une visite « Hors les murs », les membres du syndicat mixte de l’aéroport représenté par le président du département Bruno Belin, le vice-président de Grand Poitiers, El Mustapha Belgsir et le vice-président de la CCI, Claude Vallat, ont officiellement annoncé le renouvellement de l’exploitation de la ligne par Hop !. Filiale d’Air France, elle proposera les mêmes services via son ATR-426500 d’une capacité de 48 sièges. Les horaires actuels seront maintenus et permettront d’assurer deux allers-retours quotidiens, le matin et soir du lundi au vendredi, hors jours féries et un aller-retour le dimanche, 44 fois par an.

Un effort financier

Cette annonce s’accompagne « d’un effort financier » des collectivités locales et du syndicat. Le contrat est conclu pour une durée de quatre ans dès le 1er novembre 2015 sur un montant global de 5,997 millions d’euros. Le plan de financement prévoit 1 million d’euros de participation de l’Etat, 500 000 € (deux fois 250 000 €) de la Région, 2 248 500 € du Département de la Charente-Maritime et 2 248 500 € du SMAPB (à répartir entre le Département de la Vienne, la chambre de commerce et d’industrie de la Vienne et Grand Poitiers). « Notre objectif est de continuer à faire parler de la Vienne pour avoir cette dimension touristique et de développement économique attractif », a conclu Bruno Belin.

Lydia De Abreu

Une fréquentation en progression

Aussi petit soit-il, l’aéroport de Poitiers Biard — géré par Vinci Airports depuis 2013 — se porte bien. Entre janvier et septembre 2015, il compte plus de 100 300 passagers transportés soit une croissance de 10,54 %. « La ligne Londres Stansted et la liaison de Shannon ont vu leur nombre de passagers augmenter respectivement de 15,39% (plus de 45 000 voyageurs) et de 4,37% (plus de 12 000 voyageurs), a souligné Eric Delobel, directeur de la délégation Ouest Vinci Airports.

Belin-aero - 1W

Continue Reading
Advertisement
You may also like...

More in Actualité

En haut