Forsee Power construit une usine durable

Publié le 7 janvier 2019 | Entreprises

forsee power

Si ses batteries électriques sont une alternative au pétrole, à Chasseneuil-du-Poitou, Forsee Power veille également à composer une entreprise plus responsable : isolation renforcée, panneaux photovoltaïques, éco-conception, limitation des déchets, réseau local de fournisseurs …

L’ancien site Fédéral Mogul à Chasseneuil-du-Poitou, se transforme petit à petit et retrouve une nouvelle vie. Forsee Power, concepteur et fabricant de batteries électriques pour le transport (bus, train, bateau …) a pris ses quartiers. Grâce à de grandes bâches blanches tendues, les chaînes d’assemblage ont pu prendre place dans une partie de l’usine en attendant la réhabilitation de l’ensemble des bâtiments. « Nous souhaitons avoir un site avec l’empreinte carbone la plus neutre possible », explique Arnaud Quatannens, le directeur du site. L’isolation va être revue. « Ainsi, nous chaufferons et nous refroidirons moins, c’est aussi plus de confort pour les collaborateurs. » Une attention particulière sera portée à la lumière. L’éclairage naturel est favorisé. « Il faut bien le penser au départ, mais ce sont des économies pour l’entreprise et de la qualité de travail à l’arrivée pour les salariés. »

Energie renouvelable et recyclage

Pour l’approvisionnement en électricité, le choix a été fait d’avoir un site indépendant énergétiquement grâce à des panneaux solaires. D’une puissance d’1,5 MW crête, ils seront installés sur les bâtiments et des ombrières fin 2019. En interne, courant 2019, des compteurs seront mis en place pour superviser les consommations. « Nous aurons ainsi un suivi précis et nous pourrons voir où, pourquoi il y a des écarts, agir dessus, faire un vrai pilotage de notre consommation électrique. » Déjà, sur les outils de production et notamment de tests des batteries, un équipement optimisé et précis a été choisi pour limiter les dépenses inutiles d’électricité.

L’entreprise a aussi démarré une réflexion sur la sélection des composants de ses batteries. « En tenant compte des aspects économiques, nous nous orientons plutôt vers des matériaux recyclables, souligne Arnaud Quatannens. Peu à peu, nous intégrons ce paramètre à nos critères de conception. Nous ne sommes qu’aux premières étapes d’une démarche d’éco-conception, mais le travail est enclenché. »

Pour les expéditions, le bois et le carton sont privilégiés. Des caisses navettes ont été mises en place avec certains clients. « Nous gagnons en volume de stockage et nous pouvons les réutiliser. » Côté fournisseurs également, l’emballage est évoqué dans le cahier des charges. « Nous essayons de privilégier le carton. Nous progressons, les bons usages se mettent en place. »

S’appuyer sur les forces locales

Forsee Power développe un réseau de fournisseurs locaux avec Châtellerault notamment. « Nous faisons appel à leurs compétences pour des besoins ponctuels, sur la maintenance, l’outillage ou un composant, indique le directeur du site. C’est important de développer un tissu local, c’est plus de réactivité, moins de temps de transports et nous pourrons compter sur ces mêmes fournisseurs pour nous accompagner dans notre développement. » L’entreprise s’intègre aussi à la filière régionale sur la batterie électrique.

De nombreux recrutements se font au niveau local. « Nous avons regardé le potentiel d’emplois disponible. Nous ne voulions pas déséquilibrer le marché local. Grâce à Pôle Emploi et la méthode de recrutement par simulation, nous avons pu recruter les personnes sur leurs habiletés, puis les professionnaliser. Nous avons atteint nos objectifs de recrutement pour 2018, 120 personnes travaillent sur le site. Et nous allons continuer en 2019. Nous sommes également en train de travailler pour monter une formation pour nos opérateurs. »

Sur les déplacements des salariés, la proximité du TGV était un des critères d’implantation du site. « La ligne LGV a été un élément décisif pour s’implanter. Nous voulions pouvoir relier le siège d’Ivry-sur-Seine en moins de deux heures. » Plus localement, le directeur du site appuie pour un prolongement des lignes bus actuelles.

M. W.

Partenaire : Inovis asset management