Connect with us

La Fromagerie du Pays Mothais veut faire revivre le chèvre-boîte

fromagerie pays mothais

Entreprises

La Fromagerie du Pays Mothais veut faire revivre le chèvre-boîte

Ils sont huit à porter la renaissance du chèvre-boîte. Huit dans cette aventure pour construire une fromagerie et ainsi perpétuer le savoir-faire des fromagers.

fromagerie pays mothais

Ils sont huit à porter la renaissance du chèvre-boîte. Huit dans cette aventure pour construire une fromagerie et ainsi perpétuer le savoir-faire des fromagers.

« Le chèvre-boîte fait partie de notre patrimoine culinaire local, explique Dominique Guérin, la présidente de la société. Il y a un vrai potentiel, une vraie demande. » Pour préserver cette histoire, ils se sont rassemblés à huit pour monter une fromagerie artisanale à La Mothe-Saint-Héray.

En 2012, l’association Les Amis de Bougon est créée en réaction à la suppression de la marque. Le déclic survient lors de la fermeture de la laiterie de Bougon, en mars 2014. « C’était tout de même la première laiterie fromagère a avoir transformé du lait de chèvre. En 1907, elle fabrique alors le premier chèvre-boite, le Bougon, raconte l’éleveuse de chèvres d’Exoudun. Il était important pour nous que cette tradition perdure. Nous ne voulions pas que ce savoir-faire disparaisse de son berceau natal. »

Et le projet rassemble. Il y a des producteurs, d’anciens salariés, des consommateurs. Il était donc logique que toutes ces parties prenantes se retrouvent dans la société qui porte le projet. Sous la forme d’une scic (société coopérative d’intérêt collectif), huit associés portent la création de la Fromagerie du Pays Mothais : quatre producteurs, deux fromagers et deux sympathisants. « C’est un projet collectif. Les producteurs apportent le lait. Les fromagers ont le savoir-faire technique qu’il faut aussi perpétuer et transmettre. Quant aux sympathisants, ils souhaitent faire vivre le territoire, impulser une dynamique à ce tissu local. »

Depuis bientôt trois ans, le collectif avance et les choses s’enclenchent. Le montage financier est presque bouclé. L’investissement est d’1,8 million d’euros. Une banque sur trois a donné son accord. Deux Cigales (Clubs d’investisseurs locaux au service du développement d’entreprises solidaires) sont déjà prêts et deux autres seraient intéressés pour rejoindre le projet. Le fonds solidaire Garrigue va également abonder. La campagne de crowfunding menée sur Bulb in Town continue de progresser. « Nous avons ouvert cette possibilité pour que des personnes en local, qui connaissent notre projet, puissent participer et nous soutenir, souligne Dominique Guérin. C’est aussi le moyen d’assurer notre fonds de roulement et de crédibiliser notre projet. »

Valoriser le lait des producteurs locaux

La fromagerie s’implantera sur la zone artisanale de la Grande Plaine et disposera de 480 m2. « En tant que producteur, c’est une satisfaction de savoir et de voir où va notre lait, qu’est-ce qu’il devient. Nous suivons la chaîne jusqu’au bout, jusqu’à aller toucher le consommateur. » Des visites des exploitations sont prévues pour informer, discuter, échanger autour du projet, du métier d’agriculteur. Deux portes-ouvertes auront lieu le 19 février sur l’exploitation de Dominique Guérin et le 5 mars sur celle d’Hélène Braconnier. C’est aussi expliquer les cahiers des charges Bleu Blanc Cœur et l’AOP Chabichou du Poitou.

La fromagerie proposerait un chèvre-boîte au lait cru. « Il n’y a pas de concurrence sur ce segment et une demande. » Mais aussi un mi-chèvre (moitié lait de chèvre, moitié lait de vache), des faisselles. Et si dans un deuxième temps, tout s’enclenche bien, il y aurait aussi le Chabichou et le Mothais-sur-feuille. « De nombreuses petites et moyennes surfaces se sont montrées intéressées. » Un espace pour la vente sera aussi réservé dans la fromagerie. Les coopérateurs espèrent pouvoir produire en janvier 2018 et proposer leurs premiers fromages à la vente dans les semaines qui suivent.

Mathilde Wojylac

Financement participatif sur Bulb in Town.

Continue Reading

Plus dans Entreprises

En haut