Connect with us

Futura Mechanical Design Project conçoit des solutions pour demain

futura naintré michalski

Entreprises

Futura Mechanical Design Project conçoit des solutions pour demain

Dans la zone d’activités de Naintré, réside une pépite industrielle. Eric Michalski est à la tête
d’une entreprise de 18 personnes spécialisée dans la cryogénie, la réparation aéronautique
et la fabrication de machines spécialisées pour l’agroalimentaire.

Futura Mechanical Design Project, c’est désormais la nouvelle dénomination de l’entreprise Futura Mécanique de Précision. Le dirigeant, Eric Michalski souhaite ainsi que ce nouveau nom reflète plus précisément les activités de la société. « Si l’usinage reste notre cœur de métier, indique le chef d’entreprise. Nous fonctionnons, avant tout, comme un apporteur de solutions pour nos clients, en répondant à une problématique précise. Notre force est d’avoir en interne toutes les compétences nécessaires (assemblage, mécano-soudure, test …) et les installations pour la réalisation de cette solution. Nous concentrons plusieurs technologies sous un même toit, c’est assez rare. Nous avons une vraie valeur ajoutée sur les projets à haute complexité.  »

Ce savoir-faire particulier s’est construit au fur et à mesure des années. L’aventure démarre sur Jaunay-Clan en 1962, quand M.  Guillon crée son entreprise de mécanique. « Il avait compris que l’usinage n’était pas une fin en soi. Il a donc acheté un poste à soudure sans même savoir à quoi il allait servir. Cela a obligé l’entreprise a évolué. » Futura Mécanique de Précision devient alors sous-traitante dans la fabrication de pompes cryogéniques. Elle se spécialise ainsi dans la haute pression à très basse température et l’étanchéité, ainsi que la réalisation de tests dans ces domaines. « Nous sommes capables de détecter une fuite qui remplirait un dé à coudre en un siècle. Nous avons un très haut niveau d’expertise en la matière. » En 1997, M Jeulin reprend l’entreprise et déménage à Naintré. Il ajoute la réparation aéronautique aux cordes de la société ainsi que la fabrication de machines spécialisées pour l’agroalimentaire, notamment pour l’entreprise de bonbons de Saint-Genest-d’Ambière. Il passe la main en 2009 à Eric Michalski. Depuis, le dirigeant a constitué un bureau d’études et mis l’accent sur l’innovation. 

Miser sur demain

Ainsi, depuis quatre ans, l’entreprise travaille à la fabrication d’une pompe très haute pression destinée à la distribution d’hydrogène. L’entreprise a plus de 20 ans de savoir-faire en la matière. « La prochaine étape était de se préparer à l’arrivée de l’hydrogène. Nous fabriquions déjà des pompes pouvant aller jusqu’à 400-500 bars. Avec l’hydrogène, il faut viser 900 bars et -253°C. Cela suppose de surmonter de nombreuses problématiques et de lever des briques technologiques importantes. » Et, l’équipe a réussi. L’entreprise a déposé cinq brevets. Aujourd’hui, elle travaille à créer un banc d’essais pour tester en conditions réelles son projet et ainsi valider les caractéristiques de la pompe. « Tout est réalisé en interne. Aujourd’hui, tout est à inventer dans ce domaine, il faut donc prouver ce que nous avançons. Et nous avons annoncé des performances qu’aucune autre entreprise aujourd’hui ne peut aligner. Nous sommes sur ce point là face à une compétition mondiale. »

En créant sa solution, l’entreprise espère ainsi diminuer sa dépendance en tant que sous-traitant et pouvoir enclencher une véritable action commerciale avec ses propres produits. C’est déjà ce qu’elle essaye de faire dans le domaine de la réparation aéronautique, en ne proposant pas simplement une réparation, mais bien tout le processus de rénovation d’une pièce. Dans le monde, les équipes de Futura Mechanical Design Project sont ainsi les seules à pouvoir réaliser certaines réparations, très spécifiques. « Il y a peu d’hélicoptères en vol sur lesquels une de leurs pièces n’est pas passée entre nos mains. Depuis 2000, nous réparons près de 90 % des carters de la flotte mondiale. » Une preuve de plus du savoir-faire de l’entreprise.

Plus dans Entreprises

En haut