Gestic Formation accompagne votre développement

Publié le 5 octobre 2018 | Entreprises

gestic formation

Depuis 25 ans, Gestic Formation vend et installe des logiciels de gestion professionnelle et propose des formations. Depuis un an, la société a été reprise par la pétillante et déterminée Jessica Ranger.

Depuis 25 ans, Gestic Formation vend et installe des logiciels de gestion professionnelle (Sage et EBP). La société propose également des formations à ces mêmes logiciels, ainsi que sur des sujets de bureautique, graphisme, web, réseaux sociaux, communication ou encore sécurité. « Il n’y a jamais un dossier identique. Nous nous adaptons aux besoins des entreprises, nous suivons leur développement. Nous nous remettons en cause constamment. C’est un défi permanent », explique Jessica Ranger, gérante de Gestic Formation.

Le commerce dans la peau

C’est cet état d’esprit et l’envie que la société ne soit pas absorbée par un groupe qui ont poussé Jessica Ranger à se lancer dans la reprise de l’entreprise. Avant d’intégrer la société, la jeune femme a, pendant 10 ans, exercé au Printemps à Poitiers. « C’était une belle expérience, très formatrice. Mais au bout d’un temps, je trouvais frustrant d’attendre la venue du client. J’avais envie d’inverser la tendance, d’aller au-devant des gens. » Elle reprend les études et signe un contrat de professionnalisation comme attachée commerciale. Gestic sera son entreprise d’accueil. Sa formation terminée, le gréant lui propose d’intégrer l’équipe de façon permanente.

Après huit ans à développer le porte-feuille clients et alors que le dirigeant souhaite prendre sa retraite, l’idée fait son chemin de la reprise de Gestic Formation. « Même si j’étais dans l’entreprise, je n’avais finalement qu’une vision partielle de tous les dossiers à traiter. Pour bien appréhender le projet, j’ai travaillé dessus pendant un an. » La reprise est signée en septembre 2017. « Je me suis bien entouré. » En plus de son expert-comptable et de son avocate, elle aura un “parrain”. « L’activité, je maîtrisais, mais les craintes étaient plus sur le fait de devenir gérante, est-ce que j’en serais capable. Quel avenir j’offre à l’entreprise ? J’ai beaucoup travaillé mon dossier pour qu’il puisse être réalisable et réalisé. Toute cette réflexion m’a aussi fait grandir. » Suite à la période de transition, Jessica Ranger prend officiellement les rênes de l’entreprise le 31  mars 2018. « L’équipe est également montée en compétences, il y a eu une prise de responsabilités interne. »

Conseiller avant tout

Aujourd’hui, l’entreprise a un large catalogue de formations à disposition. « Nous nous appuyons sur  un réseau de formateurs locaux. A chaque fois, nous nous servons du terrain, des retours de nos clients pour élargir notre offre. » Des formations professionnalisantes sont également dispensées : secrétaire comptable et employé administratif et d’accueil. « Si avant nous ciblions plus les dirigeants, nous nous sommes ouverts aux salariés et aux demandeurs d’emploi. Nous privilégions vraiment le conseil et accompagnement de la personne. Souvent, l’installation d’un logiciel, son paramétrage entraînent une réflexion plus globale sur l’organisation de l’entreprise. Nous aidons à cette démarche. »

Avec la reprise, Jessica Ranger a impulsé une nouvelle dynamique. L’entreprise vient de dévoiler sa nouvelle identité visuelle et son nouveau site internet. La dirigeante a initié aussi de nouveaux partenariats. L’entreprise est adhérente à la Fédération de la formation professionnelle. En tant que revendeur de solutions pour les entreprises du bâtiment, elle est aussi partenaire de la FFB de la Vienne. « Il s’agit aujourd’hui de faire connaître Gestic et nos différentes compétences. » L’équipe est composée de quatre personnes et l’entreprise s’appuie sur une douzaine de formateurs consultants. « C’est une aventure humaine formidable. A Créa’Vienne, j’ai pu rencontrer d’autres repreneurs, avoir d’autres retours d’expérience. Le plus important est d’aller au bout de son envie. Même si on prend deux, trois claques, il ne faut pas hésiter à repartir. Des problèmes, il y en a eu, il y en aura, mais il faut arriver à prendre du recul et aller de l’avant car c’est une belle expérience. »

M. W.

Partenaire : Inovis asset management