Horizon Métiers : s’unir pour employer

Publié le 13 septembre 2018 | Entreprises / Une

Payant

horizon métiers

Le groupement d’employeurs fête ses 5 ans. Il met à disposition des salariés, en temps partagé, dans les entreprises adhérentes sur la Vienne.

C’est encore un système trop peu connu des entreprises, pourtant très usité dans le milieu agricole : le groupement d’employeurs. Sur la Vienne, à Poitiers, Horizon Métiers fête ses 5  ans le 13 septembre. Initié par la Chambre de métiers et de l’artisanat, le groupement est axé sur l’artisanat. Joël Godu en est le président. Le groupement compte 40 adhérents, issus de secteurs variés : bâtiment, services, alimentation, commerce  … Toute personne morale peut rejoindre le groupement aussi bien une association, qu’un établissement public, une entreprise ou une profession libérale (infirmier, avocat, architecte …). « Nous mettons à disposition un.e salarié.e pour deux heures, une matinée par mois ou 20  heures par semaine, chez un adhérent. Le salarié cumule les temps partiels et arrive ainsi à un temps complet, explique Julie Vandôme, directrice d’Horizon Métiers. Le groupement d’employeurs est un outil de ressources humaines pour gérer leurs besoins en temps partiels. Pour autant, nous ne sommes pas de l’intérim, nous intervenons dans le long terme dans une entreprise. Nous accompagnons les croissances d’entreprises, nous apportons de la souplesse. »

Le groupement emploie 15 salariés. « Nous nous occupons des démarches, des contrats, c’est le groupement qui est l’employeur. Pour l’entreprise, c’est aussi la garantie de maîtriser ses coûts. Elles évitent le turn-over, qui finalement leur coûte cher. 80  % de nos salariés sont en CDI, car cette mutualisation permet de sécuriser les emplois, de fidéliser les salariés. » Ainsi, le groupement pourvoit au besoin de flexibilité de l’entreprise et de sécurité de l’employé.

Lisez en toute tranquilité nos contenus

Abonnez-vous sans engagement en 3 clics.
Partenaire : Inovis asset management