Connect with us

Hydrocop se renforce avec Canodor

hydrocop

Actualité

Hydrocop se renforce avec Canodor

La société Hydrocop, dont Sorégies est actionnaire, vient d’acquérir le groupe Nouvelles Energies Hydrauliques – Compagnie des Hautes Chutes de Roques, ce qui lui permet de multiplier sa production annuelle d’hydroélectricité par 10. Pour réaliser cette opération, la société a procédé à une augmentation de capital, avec l’entrée de nouveaux partenaires dont celle de la Banque des Territoires.

hydrocop

La société Hydrocop, dont Sorégies est actionnaire, vient d’acquérir le groupe Nouvelles Energies Hydrauliques – Compagnie des Hautes Chutes de Roques, ce qui lui permet de multiplier sa production annuelle d’hydroélectricité par 10. Pour réaliser cette opération, la société a procédé à une augmentation de capital, avec l’entrée de nouveaux partenaires dont celle de la Banque des Territoires.

C’est une importante poussée de croissance que l’entreprise Hydrocop vient de réaliser avec l’acquisition du groupe Nouvelles Energies Hydrauliques – Compagnie des Hautes Chutes de Roques (NEH-CHCR), premier groupe privé d’hydroélectricité en France. Déjà détentrice de huit centrales à travers la France (pour un total de 6,8 MW et une production de 28 GWh), la société vient augmenter son portefeuille de 19 centrales, situées dans les Alpes (soit 70 MW et une production annuelle de 320  GWh). Elle reprend également les 35 personnes en charge de la gestion.

Si au départ en 2011, Hydrocop* est constituée de huit entreprises locales de distribution et de fourniture d’énergie (dont Sorégies), pour cette opération, la société a procédé à une augmentation de capital de 83 millions d’euros et intégré ainsi huit nouveaux actionnaires. « L’objet d’Hydrocop est de constituer un parc d’outils de production d’hydroélectricité et ainsi d’en faire bénéficier ses actionnaires, souligne Marc Loisel, directeur de Sorégies et président d’Hydrocop. L’objectif de toutes nos structures est de participer à la transition énergétique. Pour cela nous devons à la fois offrir les prix les plus bas possible à nos clients et pérenniser, sécuriser nos approvisionnements pour maîtriser la demande. L’idée est d’avoir une palette complète d’énergies renouvelables avec de l’éolien, du photovoltaïque … Nous visons 50 % en 2025, 100 % pour les particuliers en 2030, c’est un défi. Plus Soérgies, via différentes structures, acquerra des outils de production, plus elle pourra maîtriser les prix de l’électricité qu’elle propose. »

hydrocop

La Banque des territoires en soutien

Hydrocop a donc saisi l’opportunité d’acquérir NEH-CHCR à hauteur de 250 millions d’euros, pour augmenter son potentiel de production. Pour réaliser cette opération, la société Canodor a été créée avec un capital de départ de 120 M€. Elle est détenue pour les deux tiers par Hydrocop et un tiers par la Banque des Territoires, qui a apporté en fonds propres 40 M€. « C’est 40 % de nos investissements en fonds propres sur la Nouvelle-Aquitaine, relève Annabelle Viollet, directrice régionale adjointe de la Banque des Territoires. Depuis 2014, nous sommes partenaires d’Energies Vienne, nous sommes entrés au capital du groupe en 2016, avec cette opération nous continuons de les accompagner. Il y a d’abord eu notre investissement dans un parc éolien, ce deuxième projet concrétise notre volonté de participer à la transition écologique et énergétique aux côtés des acteurs du territoire. C’est ainsi accompagner les entreprises locales de distribution dans le verdissement de leur mix énergétique, tout comme le nôtre. »

La production devrait même progresser dans les années à venir, puisque quatre projets sont en cours de réalisation, ce qui porterait la production annuelle à 350  GWh. Pour avoir une idée, actuellement les 150  000 foyers de la Vienne desservis par Energies Vienne consomment 900  GWh par an. Cette acquisition représente un tiers de la consommation des 300  communes du département. 

M. W.

*Les 16 actionnaires d’Hydrocop sont Sorégies (86), Sicap (45), Gaz de Barr (67), Ene’O (81), Energies Service Lannemezan (65), Caléo (68) rejoints par Séolis Prod (79), Terralis Power (02), Sergies (86), la Sicae Précy-Saint-Martin (10), la Sicae de l’Oise (60), les régies de Saint-Avold (57), Ambérieux-en-Dombes (01), Martres-Tolosane (31), Cazères (31) et Sainte-Marie-aux-Chênes (57).

Continue Reading

Plus dans Actualité

En haut