Connect with us

Initiative Vienne accompagne aussi la croissance

Initiative Vienne

Actualité

Initiative Vienne accompagne aussi la croissance

Initiative Vienne prête pour la création et la reprise d’entreprise, elle financera désormais la croissance.

Initiative Vienne

Initiative Vienne prête pour la création et la reprise d’entreprise, elle financera désormais la croissance.

Initiative Vienne propose des prêts d’honneur pour la création (moins de 3 ans) et la reprise d’entreprise. La structure accorde aussi le prêt Nacre (prêt à taux zéro), gère les prêts pour favoriser l’entrepreneuriat féminin ou encore pour les Scop. « Depuis 1997, nous apportons notre soutien aux entrepreneurs au profit du dynamisme économique local et de l’intérêt général », souligne Virginie Bretaudeau, directrice d’Initiative Vienne. En 2015, 54 entreprises ont pu bénéficier de ces financements, représentant 172 emplois. 703 500 € ont ainsi été accordés. L’un des atouts majeurs d’obtenir un prêt d’Initiative Vienne est l’effet levier qu’il crée auprès des banques. Ainsi, 6,3 millions d’euros ont ensuite été levés, « soit 7 M€ réinjectés dans l’économie locale ». Les entreprises ne bénéficient pas seulement d’un financement, mais aussi d’un accompagnement. C’est sans doute pour cela, que le taux de pérennité à trois ans est de 97 %.

La loi NOTRe affecte la structure. « Le Département, qui était notre principal financeur, perd sa compétence économie. Dès 2016, il participe seulement à hauteur de 50 % de son engagement et en 2017, nous ne recevrons plus rien de sa part. La Région ayant désormais cette compétence, nous nous sommes rapprochés d’elle et aussi des intercommunalités. C’est une évolution importante. » Pour mieux correspondre à cette nouvelle organisation, Initiative Nouvelle-Aquitaine fédère les 16 plates-formes de la région. Elle a présenté sa contribution au schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation.

Financer la croissance

Initiative Vienne va désormais financer la croissance. Ce prêt de 5 000 à 30 000 € est destiné aux entreprises de plus de trois ans ayant un projet de développement : investissement, création d’emploi, exportation … Un fonds agricole destiné aux agriculteurs (non éligibles à la dotation jeune agriculteur) est aussi mis en place. Côté création, toutes les activités sont désormais éligibles (dont les hôtel, bar et restaurant). Les reprises peuvent concerner des projets suite à un redressement ou une liquidation judiciaire. « Nous harmonisons nos conditions. Le plus important reste de soutenir tous les projets possible. »

Mathilde Wojylac

Plus dans Actualité

En haut