Connect with us

Inquiétudes pour l’industrie sur Châtellerault

châtellerault

Actualité

Inquiétudes pour l’industrie sur Châtellerault

Préparer le redémarrage des entreprises, amortir la crise économique à venir, aider les entreprises, réouvrir les services … le maire de Châtellerault revient sur la situation actuelle.

Dès le début de la crise lié au Covid-19, la ville de Châtellerault a mis en place une cellule spéciale. « Cela permet de nous adapter en permanence aux informations nationales, comme à la situation locale », souligne Jean-Pierre Abelin, le maire. La première phase a été de faire respecter le confinement avec la mise en place du couvre-feu, la fermeture des marchés ou encore l’interdiction de se promener sur les bords de Vienne. Dans le même temps, il a fallu assurer la continuité des services publics. 

Pour palier à la fermeture des marchés, un drive fermier a été mis en place. Sur deux semaines, 1  222  commandes ont été passées. « Ce service est à la croisée des besoins des producteurs, mais aussi de ceux des consommateurs qui veulent des produits frais, locaux. » Une distribution de denrées s’est organisée avec les Restos du Cœur ou encore Médiation Grand Châtellerault. La ville va d’ailleurs accorder une aide spéciale pour compenser le repas gratuit servi dans les écoles. Cela touche environ 330 écoliers aussi bien dans les crèches que les écoles. Ainsi, des tickets alimentaires seront distribués représentant environ 100 € par enfant. 

Anticiper la crise économique 

« La troisième phase est aujourd’hui de soutenir l’économie et de préparer le redémarrage. » Concernant les aides, sur le fonds mis en place par la Région et la Banque des Territoires, à destination des TPE, de l’artisanat et du commerce, la ville de Châtellerault pourrait abonder à hauteur de 70 000 euros. « Aujourd’hui, nous faisons face à une crise sanitaire, mais la crise économique qui arrive me préoccupe. On sait que tout cela va entraîner de nombreuses difficultés économiques et sociales. J’ai écris au ministre de l’Economie pour demander une réflexion sur la reconversion et la revitalisation de territoires comme le bassin châtelleraudais. Il faut aller chercher les projets dormants. Je sais que le tourisme ne se porte pas bien, mais il faut également soutenir l’industrie automobile ou l’aéronautique qui vont devoir opérer de nombreux changements. J’ai également écris un deuxième courrier à la fédération bancaire pour que de la souplesse soit apportée sur les règles d’attribution des prêts. Ma crainte va aussi au secteur de la culture. De nombreux événements ont été annulés ou reportés. Cela va remettre en cause beaucoup de projets. »

Aide aux entreprises

Un gel de trois mois des loyers a été acté pour toutes les entreprises hébergées dans un bâtiment communautaire : pépinière, hôtel d’entreprises, locaux et ateliers … Un gel des droits de terrasse a aussi était mis en place au niveau de la ville. 

Face aux demandes, les services de la ville étudient la relance des chantiers. Une quarantaine serait concernée. « Cela ne se fera pas en même temps pour tous, mais certains sont presque finis. Certains se feront notamment dans les écoles si nous voulons qu’elles redémarrent le 11  mai. » Au total, une vingtaine de chantiers pourrait repartir très vite.

Pour fournir un masque lavable aux fonctionnaires et aux habitants, la ville a passé commande auprès de 25 000 masques à l’entreprise Radiante (Essity) qui produit habituellement des bas de contention. Des visières de protection transparentes ont également été fournies par Perform Industrie à la police municipale. 

Réouvrir des services

« Nous ne sommes pas à l’abri d’un rebond, il faut donc rouvrir, mais avec toutes les précautions de sécurité. » L’ensemble des déchetteries vont rouvrir le 11 mai, sauf celle de Dangé-Romain qui rouvrira le 18 mai. « Nous le ferons avec précaution. Vu les stocks que les habitants ont chez eux, il y aura un roulement. Une semaine, seul les habitants aux plaques paires pourront déposer leurs objets, la semaine suivante, ce sera au tour des plaques impaires. » 

Les cimetières devraient également rouvrir avec la mise en place de règles particulières. 

Les trois marchés vont également rouvrir. Celui d’Ozon dès le mercredi 29 avril, pour les Halles le jeudi 30 avril et Châteauneuf (avec les Halles), ce sera le samedi 2 mai. Dans le même temps, le drive pourrait être maintenu le vendredi. 

Plus dans Actualité

En haut