Intemporel, une excellence reconnue par un label

Publié le 6 avril 2018 | Entreprises / Une

intemporel

Les tapissiers d’art Emma Le Meur et Youri Van Doosselaere ont créé Intemporel en 2010. En fin d’année dernière, ils ont reçu le label d’Entreprise du patrimoine vivant.

Leur dernière création trône au milieu de l’atelier, un énorme abat-jour de 5 mètres de long, 3,5 mètres de large et 1,95 mètre de haut pour le siège social d’un opérateur téléphonique à Paris. « Beaucoup de clients viennent chercher le mouton à 5 pattes », s’amuse Emma Le Meur, dirigeante d’Intemporel, société spécialisée dans la tapisserie et la sellerie contemporaine, qu’elle a créé en 2010 avec son compagnon Youri Van Doosselaere. Du coup, cet animal recherché est devenu leur logo.

Collaborations multiples

A force de créer de rares bêtes à laine, le couple a réussi un tour de force. En quelques années, il s’est imposé dans une niche, celle de la création et la restauration de mobilier contemporain. La concurrence existe bien, une ou deux structures en Nouvelle-Aquitaine et le reste à Paris. Mais « beaucoup de nos concurrents sont eux aussi très spécialisés, explique la dirigeante de 37 ans. Il y en a qui ne travaillent que pour les Qataris, d’autres seulement pour les châteaux … » Les Charentais-maritimes, installés à Périgny, multiplient au contraire les expériences : rideaux pour une brasserie étoilée parisienne, 200 coussins pour un yacht arcachonnais, une table basse pour L’Oréal, l’agencement intérieur des sièges sociaux de SFR et Coca-Cola, de la boutique parisienne Galliano et une litanie de commandes d’architectes, de décorateurs et de designers. « 80  % des demandes viennent de prescripteurs et 20  % de particuliers », précise la patronne, maman d’une fillette de 4 ans.

Par peur du chômage

Les événements se sont bousculés ces dernières années pour le couple. Formés tous les deux à l’école des Compagnons du devoir, ils ont commencé chez le même patron, qui a été contraint de les licencier ensemble, en 2009. « Par peur du chômage » pour reprendre l’expression d’Emma Le Meur, ils se sont mis à leur compte en 2010. En 2014, ils ont reçu le prix Stars et métiers, le trophée de l’artisanat de la Chambre de métiers de Charente-Maritime en 2016 et surtout, en décembre dernier, le label Entreprise du patrimoine vivant, remis par l’État pour une période de cinq ans renouvelable. Celui-ci distingue les entreprises pour leur savoir-faire d’excellence. Comme quoi, la peur donne des ailes.

O. G.

Partenaire : Inovis asset management