Connect with us

Iris va mettre de la couleur dans le groupe Alliance

alliance iris

Entreprises

Iris va mettre de la couleur dans le groupe Alliance

Petite dernière du groupe Alliance (Seri-ARI-SOM), Iris sera la 4e  entreprise à s’installer sur la zone du Sanital à Châtellerault. Le 7  octobre, deux ans après avoir fait la demande, la première pierre a été posée à côte de ses sœurs. D’un investissement total de 7M€, l’entreprise spécialisée en fabrication de peinture et revêtement prévoit l’emploi de 25 personnes.

alliance iris

Petite dernière du groupe Alliance (Seri-ARI-SOM), Iris sera la 4e  entreprise à s’installer sur la zone du Sanital à Châtellerault. Le 7  octobre, deux ans après avoir fait la demande, la première pierre a été posée à côte de ses sœurs. D’un investissement total de 7M€, l’entreprise spécialisée en fabrication de peinture et revêtement prévoit l’emploi de 25 personnes.

Sourire aux lèvres, c’est avec une certaine allégresse que les dirigeants du groupe Alliance, Richard Lazurowicz et Eric Lenoir ont posé le 7 octobre la première pierre de leur 7e usine, Iris, à Châtellerault. Composé des entreprises Seri, Ari, Som (à Châtellerault), Excalux (à Montmorillon), MDO et Services urbains (La  Loupe en Eure-et-Loire), le groupe Alliance est spécialisé dans la transformation du tube et de la tôle (acier, inox et aluminium) et travaille pour les plus grandes collectivités françaises dont Paris, Marseille, Lyon et Bordeaux. « Nos innovations et notre excellence opérationnelle, nous permettent de nous développer partout en France, a présenté Eric Lenoir. Nous réalisons le mobilier de toutes les stations d’Ile-de-France, des panneaux pour la SNCF, les corbeilles de Paris, les containers à dépôt des textiles usagés, le mobilier de pistes pour les stations-services, les panneaux d’affichage pour la Française des Jeux … mais rien à Châtellerault ! », a t-il complété avec une note d’humour. Cette petite pique a très bien été perçue par le maire de Châtellerault, Jean-Pierre Abelin qui lors de son discours de remerciements a stipulé être tombé sous le charme du mobilier et que la municipalité allait y remédier.

Accélérer la compétitivité

D’une surface de 5 000 m², dont plus de la moitié sera consacrée à la chaîne de traitement, le bâtiment sera classé ICPE (Installation classée pour la protection de l’environnement). « Iris va nous permettre de d’accroître notre compétitivité, nous allons pouvoir baisser les prix de vente pour augmenter l’activité et faire évoluer les salaires. » Après un investissement de 7 M€, l’entreprise devrait recruter 25 personnes pour son fonctionnement. La SEM Patrimoniale accompagne cette croissance à hauteur de 205  000  €. L’entreprise devrait être en service pour le dernier trimestre de 2020.

Lydia de Abreu

Continue Reading

Plus dans Entreprises

En haut