J. Brunet, un nounou comme les autres

Publié le 7 mars 2019 | Actualité / Portrait

nounou

C’est pour devenir jeune homme au pair que Jérémy Brunet s’est lancé dans la garde d’enfants après l’obtention de son bac. Alors qu’il est prêt à concrétiser son rêve, il s’interroge sur son avenir. L’informatique comme prévu ou bien continuer à travailler avec les enfants ?

« Jérémy c’est un super nounou !, dixit Paolo. Il s’occupe bien de nous. Il aime jouer aux jeux de société et au ballon. La cuisine, c’est bof-bof, mais ce n’est pas grave, car on aime être avec lui ! »

Depuis septembre, Jérémy Brunet est le nounou de Paolo et Valentino, il s’occupe d’eux les lundis et vendredis après l’école. Il est employé par Kangourou Kid, une agence de garde d’enfants à Poitiers.

Du terrain aux diplômes

« Je fais ce job en complément d’un mi-temps de surveillant au collège d’Iteuil. Aujourd’hui, j’ai largement atteint les 500 heures obligatoires de garde d’enfants pour devenir jeune homme au pair », décrit Jérémy Brunet. Après son baccalauréat de gestion, il décide de ne pas poursuivre ses études dans l’informatique, il souhaite se perfectionner en anglais. « J’aimerais être bilingue. Dans l’informatique, l’anglais est essentiel, je ne me sentais pas à la hauteur. » Il décide alors de prendre le chemin de jeune homme au pair. « J’avais regardé les séjours linguistiques, mais c’était trop onéreux. » Il passe son permis de conduire et postule dans les écoles pour proposer son aide. « J’ai commencé à l’école d’Iteuil comme agent périscolaire, puis j’ai intégré le centre de loisirs de Vivonne et passé mon Bafa. Maintenant je suis prêt à partir. » Jérémy Brunet a passé ses premiers tests à Bordeaux, il attend avec impatience sa future famille d’accueil aux Etats-Unis. « La formation dure 12 mois, puis nous avons un mois pour parcourir le pays. J’ai hâte d’être en immersion totale. Mes différentes expériences avec les enfants me permettent d’être serein. Quant à mon niveau d’anglais, je pense que ça va aller très vite. » Mais il s’interroge sur son avenir. « Je pense reprendre mes études à mon retour, mais avant je vais découvrir autre chose pendant mon séjour et peut-être avoir des opportunités. » 

L. D. A.

Partenaire : Inovis asset management