Julia Kurnikowski Terrien : « J’ai besoin d’apprendre en permanence »

Publié le 11 juillet 2016 | Actualité / Ecoscope

Julia terrien 2

Julia Kurnikowski Terrien est responsable du service Economie et entreprises pour la Communauté d’Agglomération du Pays Châtelleraudais.

Carrière. Quelle est votre plus belle réussite professionnelle ?

Julia Kurnikowski Terrien / Ce sont celles qui vont venir. Ce qui est fait est fait, c’est l’expérience. Je vous répondrai à la fin de ma carrière.

Conseil. Quel conseil donneriez-vous à un jeune chef d’entreprise ?

J. K. T. / S’entourer ! Un chef d’entreprise doit être curieux et ne pas rester seul pour apprendre son métier, devenir plus compétent et poser des questions. Il est essentiel de rejoindre un club pour être entouré, ceux des territoires sont très actifs.

Motivation. Qu’est-ce qui vous motive dans votre travail ?

J. K. T. / Tout ce qui est nouveau, ce que je ne connais ou ne maîtrise pas. J’ai besoin d’apprendre en permanence, je me nourris de découvertes. Je déteste m’ennuyer.

Avenir. Quels sont les dossiers en cours ?

J. K. T. / Je veux faire rayonner le territoire pour lequel je travaille. Je suis une personne fidèle et je m’attache vite. Le Châtelleraudais est riche de son patrimoine industriel et des personnes qui s’impliquent pour son développement. Il y a de l’innovation à Châtellerault, mais nous ne le savons pas assez. Ma mission est de mettre en exergue tout ce potentiel. Nous avons deux axes de travail ; le premier est la mise en place d’une stratégie pour développer les innovations dans l’agriculture, nous allons créer des synergies entre les différents acteurs. Le 2e axe concerne la mise en place d’un Fablab dont les objectifs sont de transmettre des connaissances à tous les publics — étudiants, dirigeants, passionnés — et de mettre à disposition des machines sophistiquées afin de développer des prototypes. A l’instar du fablab de la filature de Ligugé, nous en souhaitons un qui corresponde à notre territoire. Nous envisageons une ouverture fin 2017 sur la zone d’activité Monory. A plus court terme, nous allons lancer une nouvelle newsletter et nous créons un observatoire économique.

Mots croisés. Pouvez-vous nous donner trois mots pour vous définir ?

J. K. T. / Curieuse, perfectionniste et travailleuse.

Loisirs. Quels sont vos loisirs ?

J. K. T. / Depuis deux ans, c’est pathétique, je ne fais que travailler. Mais si je peux, j’adore la lecture et si possible au bord de la mer pour lâcher prise.

Propos recueillis par Lydia De Abreu

Bio express

1978 Née le 14 septembre

2000 Décroche son BTS de tourisme et est aussi diplomée d’anglais par la chambre de commerce franco-anglaise

2000 Travaille chez Airportconnexion à Paris comme directrice commerciale

2008 Obtient une Maîtrise de Droit

2009 Rejoint le conseil régional Poitou-Charentes au service INTERREG Espace Atlantique 2009 Passe un Master 2 Professionnel Management et Audit en Secteur Public

2010 Enchaîne avec un DIU Patrimoine et Développement Local Université Franco-québcoise sur le patrimoine

2010 Intégre la mairie de Buxerolles au service finances et commande publique

2011 Réalise un DU Passeport Compétences Création : accompagnement des futurs entrepreneurs

2011 Devient développeuse économique pour le Grand Poitiers

2015 Est directrice de la pépinière d’entreprises René Monory

2016 Devient responsable du service Economie et entreprise pour la communauté d’agglomération du Pays Châtelleraudais

 

Partenaire : Inovis asset management