Connect with us

Kalfarm s’implante au Japon

Entreprises

Kalfarm s’implante au Japon

Après trois ans passés à se faire connaître comme le spécialiste de l’écornage, l’entreprise voit les fruits de son travail. Le marché japonais est en plein développement.

Kalfarm-japonaisWAprès trois ans passés à se faire connaître comme le spécialiste de l’écornage, l’entreprise voit les fruits de son travail. Le marché japonais est en plein développement.

Depuis juillet, la société CBHF Industries a pris ses quartiers dans de nouveaux locaux, au centre des entreprises de la communauté de communes du chauvinois. Arrivé de Sainte-Radegonde, son gérant Pascal Fonchain dispose désormais de 500 m2 pour fabriquer, stocker ses produits et recevoir ses clients.

Des Japonais en Vienne
Début novembre, il a justement reçu des clients japonais, venus pour se former. « C’est une nouvelle étape dans une démarche qui a débuté il y a deux ans », explique Pascal Fonchain. Après des phases d’homologation et administratives, la commercialisation a pu débuter il y a six mois avec Animal Genetic Japan.

Par ce réseau de techniciens, fabricant de matériel dédié à l’élevage, c’est un potentiel de 35 000 éleveurs qui s’ouvre à Kalfarm. « Sur place, nous avons fait la promotion du Horn’Up pendant une semaine, mais nous n’avons pas pu faire de démonstration. C’est un produit technique, avec un fort changement culturel, un test grandeur nature est nécessaire pour mieux se rendre compte. » Un groupe de Japonais avait fait le déplacement pour voir la production. C’était aussi l’occasion de pratiquer. Benjamin Maillochon, éleveur à Saint-Martin-l’Ars a bien voulu ouvrir les portes de son exploitation. « Les techniciens pourront apporter une information supplémentaire sur le terrain et mieux vendre. » D’autres formations de techniciens suivront en janvier sur place pour valider les pratiques et les procédés. « C’est toute la problématique du produit. Ce sont de nouvelles manières de faire, il faut donc aller directement auprès des éleveurs pour l’expliquer. »

Aller plus loin
Ce n’est pas la première démarche à l’international dans laquelle CBHF Industries s’engage. Pascal Fonchain vient d’ailleurs de recruter un contrat professionnel pour un poste de commercial export. La Marque Kalfarm est présente dans 28 pays, certains avec des commandes récurrentes (Chine, Portugal, Allemagne, Biélorussie …), d’autres en phase de démonstration (Maroc, Algérie, Espagne …) ou en cours d’ouverture (Brésil, Afrique du Sud …). Pour continuer à se faire connaître, l’entreprise participe cette semaine au plus gros salon mondial de la production animale à Hanovre (Allemagne). Elle sera aussi fin novembre à Capr’Inov, à Niort, pour présenter un nouveau produit : un écorneur dédié à la chèvre. Un produit que la société a développé grâce à l’appui pour les essais de l’Alliance Pastorale (Montmorillon). Pour aller plus loin dans les phases recherche et développement, la société va procéder à une ouverture de capital auprès de Poitou-Charentes Innovation. « Cela nous permettra de nous développer dans de bonnes conditions. De beaux projets sont à venir, c’est important. »
Mathilde Wojylac

kalfarm

More in Entreprises

En haut