La discipline et la rigueur engendrent le succès

Publié le 23 avril 2019 | Actualité / Coaching

 

Yohann Ruelle

Créateur d’un nouveau concept de dojo dédié aux arts martiaux à Poitiers, Yohann Ruelle ou Sensei pour les férus, est une force tranquille qui maîtrise l’art de la transmission depuis plus de 20 ans. Après avoir accompagné les plus grands judokas de la région, il se consacre désormais au développement du MMA en France.

Il a fait ses armes dans le judo, Yohann Ruelle est 3e dan, il a également fait partie de la Team France Mma et participé il y a 5 ans aux championnats du monde de MMA amateurs. De son expérience en outre-Atlantique, il a créé un concept de dojo nouvelle génération : la Yo -Fox, salle dédiée aux arts martiaux ouverts aux enfants comme aux adultes. A l’instar de l’animal qu’il représente — le renard —  Yohann Ruelle est fin et rusé, mais surtout il dégage une force tranquille à en faire trembler les murs de son école. Le respect, l’honneur, la modestie, la politesse, le contrôle de soi sont des valeurs ancrées en lui. Pratiquant le judo depuis sa tendre enfance, il a consacré une grande partie de sa carrière à cet art martial. La discipline et la rigueur ont été les clés de son succès. Tout juste diplômé du Creps de Boivre, il part pour La Rochelle, puis Châtelaillon où il a géré une structure de plus de 400  adhérents.

L’esprit Yo-fox en dehors des murs

Au-delà du dojo dans lequel il enseigne les arts-martiaux et surtout le MMA, Yohann Ruelle propage sa philosophie de vie à travers des teams building et des conférences. Dernièrement il est intervenu à l’IAE de Poitiers auprès des professeurs. « Nous travaillons sur la cohésion de groupe et la connaissance de soi. Dans le judo, deux valeurs me tiennent particulièrement à cœur, la première concerne la bonne utilisation de son énergie, la seconde s’appuie sur l’entraide par l’union des forces ce qui apporte prospérité mutuelle. » A travers différents outils mais surtout le sport et les arts martiaux, Yohann Ruelle aide ses élèves à se connaître pour ensuite se dépasser. « Lorsque nous pratiquons, nous ne faisons pas semblant. Les arts martiaux permettent de connaître nos forces et développent nos qualités mentales. Nous devenons plus persévérants, plus combattifs. Nous apprenons à aller au bout des choses. »

Lydia De Abreu

Partenaire : Inovis asset management