La Fabrique du numérique à la recherche de femmes

Publié le 1 avril 2019 | Actualité / en Poitou-Charentes

Payant

fabrique numérique

La semaine dernière, la Fabrique du numérique conviait ses 36 apprenants à un job-dating avec des entreprises, associations et collectivités locales (Hoplie, Vienne Documentique, Conseil départemental de la Vienne, Altern’Active Systems, Maeva, Cliking, Les Petits Débrouillards, Hutchinson, La Mission Locale). Après des modules sur la prise de parole, le CV ou la présentation, ils ont ainsi pu mettre en application leurs apprentissages et être confrontés, parfois pour la première fois, à un recruteur. Sur les trois formations ouvertes (gestionnaire de réseaux sociaux, gestionnaire parcs-réseaux informatiques et développeur web), les recruteurs recherchaient des profils pour un stage, voire un emploi.

Cet événement était aussi l’occasion de mettre l’accent sur une problématique : « Nous nous sommes rendus compte pendant cette manifestation que les recruteurs étaient tous des hommes, indique Isabelle Harnist, élève community manager. Au niveau des étudiants, nous sommes six filles sur 37 participants au sein des trois formations, dont aucune en info-gérance. C’est un constat qui nous a interpellé. Le numérique n’est pas réservé aux hommes.

D’ailleurs, il y a d’avantages de candidates à la sélection, mais pourquoi ne sautent-elles pas le pas de la formation ? Quels sont les freins ? Nous menons donc une réflexion pour voir comment proposer des actions de sensibilisation, mettre en avant d’avantage de femmes travaillant dans le numérique pour montrer que c’est possible. Il y a par exemple de nombreuses blogeuses, un métier pas si lointain de celui de gestionnaire de marque. Toutes les idées en ce sens sont les bienvenues. »

M. W.

Partenaire : Inovis asset management